Le Liban connaitra ce dimanche 6 mai 2018, ses premières élections législatives depuis 9 ans, alors que le mandat du précédent parlement devait s’achever en 2013. Sans cesse remises en raison officiellement de menaces sécuritaires ou politiques, 3 665 514 électeurs seront appelés à élire parmi 583 candidats présents sur 77 listes, les 128 députés qui les représenteront pour les 4 prochaines années – à moins de nouvelles prolongations de leur mandat.

Première cette année, les candidats de la dites société civile tenteront de rééditer leurs exploits des élections municipales de 2016 face aux partis traditionnels.

Lire également: Liban/Législatives: différentes infractions de la loi électorale rapportées (rumeurs)

Le Président de la Commission de surveillance électorale a ainsi précisé hier que les candidats ne pourront communiqués au sujet de leurs campagne en ce samedi. Les médias seront aussi interdits de rapporter leurs propos et ne pourront désormais aborder les informations de manière générale et ce, jusqu’à la fermeture des bureaux de vote. Ces propos interviennent alors que différentes rumeurs font déjà d’infractions à la loi électorale.

Par ailleurs, la distribution des urnes électorales et du matériel électoral a débuté depuis 7h du matin. Les bureaux de vote sont désormais sécurisés par les Forces de Sécurité.

L’application de la nouvelle loi électorale inédite et considérée comme très complexe pourrait aboutir à plusieurs surprises en raison du mode de scrutin. Ainsi, le Liban est désormais divisé en 15 districts électoraux. Les électeur seront amenés à choisir une seule liste. Sur cette listes, ils devront choisir un candidat préférentiel.

Il s’agit également des premières élections législatives qui ont permis le vote longtemps réclamé de la diaspora libanaise. Ainsi, les 232 urnes en provenance de l’étranger sont désormais toutes arrivées au Liban et sécurisées auprès de la Banque Centrale. Elles n’en sortiront que ce dimanche à l’issue du scrutin pour être acheminées dans les circonscription d’origine de ces électeurs ou elles seront ouvertes et leurs bulletins décomptés.

District Electoral Nombre de votants présents sur les listes électorales Nombre de sièges parlementaires à pourvoir
Beyrouth I (Beyrouth Est) 134,355 8
Beyrouth II (Beyrouth Ouest) 353,164 11
Békaa I (Zahleh) 174,944 7
Békaa II (Békaa-ouest et Rachaya) 143,653 6
Békaa III (Baalbek-Hermel) 345,404 10
Mont-Liban I (Jbeil-Kesrwan) 176,818 8
Mont Liban II (Metn) 179,789 8
Mont Liban III (Baabda) 166,157 6
Mont Liban IV (Aley-Chouf) 329,595 13
Nord Liban I (Akkar) 174,944 7
Nord Liban II (Tripoli-Minnieh-Dennieh) 350,147 11
Nord Liban III (Bcharre-Zghorta-Batroun-Koura) 249,454 10
Sud-Liban I (Saida-Jezzine) 122,382 5
Sud-Liban II (Zahrany-Tyre) 304,217 7
Sud-Liban III (Marjaayoun-Nabatieh-Hasbaya-Bint Jbeil) 460,491 11
Total 3 665,514 128

Les différentes circonscriptions électorales et le nombre d’électeurs.

Liban: une mission de surveillance de l’UE présente lors des élections législatives

Ces élections seront également sous la surveillance d’observateurs locaux et étrangers. L’Union Européenne a ainsi dépêchée 36 observateurs « à court terme » et 24 observateurs « à long terme » pour ces élections législatives auxquels se rajoutent le personnel dépêché par différents pays européens. Au total, le nombre d’observateurs étrangers pour ces élections atteindrait 130 personnes.

Lire également:

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.