Père, le Liban meurt peu à peu.

183

Père, pourquoi  nous as-tu abandonné, et t’éloignes-tu sans nous secourir, sans écouter nos plaintes ?

Mon Dieu ! Nous crions le jour, et tu ne réponds pas ; la nuit, et nous n’avons point de repos. 

Nous sommes tous consternés, mais comment faire pour avancer ensemble ?

Comment stopper nos instincts confessionnels ?

Comment renverser la table ?

Comment châtier nos mafieux responsables de nos malheurs ?

Comment devenir une nation respectable ? ……

Mon dieu, nous aimons tous le Liban, mais pourquoi sommes- nous  si divisés ? 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Sami GHADDAR
Sami GHADDAR, Franco-libanais, architecte, professeur d'université et auteur de plusieurs romans(Graines et Zèle, passé composé, Tourbillon, Habib président,....)

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.