Le 5 juin 2021, un rassemblement mondial pour sauver le Liban est prévu à 15h en France Parvis des Droits de l’Homme – Trocadéro – Paris et simultanément avec 6 autres pays : Liban, Suisse, Angleterre, Canada, Australie et Etats-Unis.

Communiqué de Presse :

Nous, Libanais libres et indépendants, refusons que la classe politique qui dirige notre pays, nous mette à genoux.
Nous, Libanais libres et indépendants, refusons d’être pris en otage par une classe politique corrompue ; refusons que soit détruite l’identité du Liban.

Nous, enfants du « Pays Message », berceau de la coexistence intercommunautaire et terre d’ouverture, appelons à l’unité pour clamer d’une seule voix notre refus de voir le Liban se transformer en une menace pour la paix et la sécurité.

C’est pourquoi nous réclamons : L’intervention des Nations-Unies pour protéger la paix civile, pour une période transitoire durant laquelle sera constitué un gouvernement de salut national formé d’indépendants reconnus pour leur probité, leurs compétences dans leurs domaines respectifs et leur courage.

Ce gouvernement de salut national aura pour mission :
1. L’application de toutes les résolutions du Conseil de Sécurité ;
2. la réclamation de la Neutralité Positive du Liban ;
3. la rédaction d’une nouvelle loi électorale plus juste et représentative, permettant le vote électronique aux résidents et expatriés et la tenue d’élections sous l’égide des Nations-Unies ;
4. l’établissement d’un plan exhaustif pour le redressement des finances de l’État et la récupération des sommes spoliées à l’État et au peuple libanais.


Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].

Les commentaires sont fermés