Des billets de 100 dollars. Crédit Photo: Libnanews.com
Des billets de 100 dollars. Crédit Photo: Libnanews.com

La livre libanaise est repartie à la baisse effaçant ses gains du début de la semaine au marché noir, après que de nouveaux différends soient apparus au niveau de la formation d’un prochain gouvernement. Si l’atmosphère entre le président de la république, le général Michel Aoun, et le premier ministre désigné Najib Mikati semblent cordiales, le processus bute désormais sur les nouvelles exigences des partis politiques.

À l’heure où sont écrites ces lignes, la parité à l’achat de la livre libanaise est de 19 100 LL/USD et à la vente de 19 200 LL/USD, relativement stable par rapport à hier mais dans un marché toujours tendu et aux aguets.

Pour rappel, la livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar au marché noir en 2 ans à peine. Le salaire médian n’est désormais plus que de moins de 100 USD contre 1500 USD il y a 2 ans. L’aide internationale reste conditionnée à la mise en place de réformes économiques, financières et monétaires avec comme préalable, la mise en place d’un nouveau gouvernement.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն