Le Ministre de l'Education Nationale, Akram Chehayeb
Le Ministre de l'Education Nationale, Akram Chehayeb

Le ministre par intérim de l’Éducation, Akram Chehayeb, a ordonné lundi la fermeture de toutes les écoles et universités en raison de l’appel à la grève générale qui aura lieu ce mardi, suite au projet de loi amnistiant notamment les crimes liés à la corruption au Liban et alors que les manifestations entreront dans leur 27èmejour. 

« En raison de la poursuite du soulèvement populaire, qui a appelé à une grève générale demain, et pour préserver la sécurité des étudiants et respecter leur droit à l’expression démocratique, les cours seront suspendus demain mardi, dans toutes les écoles publiques et privées, les lycées, les instituts de formation professionnelle et les universités »

Cet appel intervient alors qu’un projet de loi d’amnistie était originellement présenté au parlement libanais. Ce projet appelait notamment à l’amnistie des personnes coupables de détournements de fonds publics ou de fraudes financières. Egalement, plusieurs syndicats, dont les employés des banques ou encore des sociétés de télécommunications mobiles ont appelé à la grève générale.

Pour rappel, depuis la nuit du 17 au 18 octobre, le Liban est en proie à de nombreuses manifestations. Les protestataires dénoncent la classe politique actuelle considérée comme corrompue et ayant conduit le Liban au bord de la quasi-faillite financière. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.