Un Airbus A320 avec à son bord 172 personnes aurait été menacé d’être abattu suite aux tirs de la défense antiaérienne syrienne qui intervenait alors que 4 avions israéliens de type F16 menaient des frappes en Syrie, indique le ministère de la défense russe à l’agence RIA.

Ainsi, le vol Cham Wing Airlines au départ de Najaf en Irak et à destination de Damas, a été détourné sur la base de Khmeimim dans le nord de la Syrie.

Le ministère russe accuse les forces israéliennes d’avoir utilisé l’avion de ligne comme bouclier face à la défense antiaérienne syrienne, notant qu’il ne s’agirait pas de la première fois que les avions de chasse hébreux utilisent une telle technique. Ainsi, en 2018, 2 avions de lignes à destination de Beyrouth au Liban et de Damas déjà, avaient été ainsi menacés. Toujours en 2018, un avion militaire russe de type Il-20M avait été abattu par la défense aérienne syrienne après que des avions israéliens menant des opérations dans le nord de la Syrie l’aient également utilisés comme bouclier. Cet incident avait amené au déploiement par la Russie de batteries antiaériennes S400 toujours dans le nord de la Syrie mais également à l’envoi de batteries de type S300 à la Syrie.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.