Face au manque de liquidités nécessaires, le syndicat des propriétaires des supermarchés a indiqué que ses membres demanderont à leurs clients de payer 50% des factures en espèce et 50% par carte bancaire, cela dès aujourd’hui.

Ils indiquent devoir prendre cette décision suite au refus des banques locales à permettre le retrait des espèces nécessaires à l’achat et au renouvellement des produits vendus mais également des salaires de leurs employés.

Cette décision a été prise faute d’un accord avec les banques.

Cette pénurie de liquidités tant en dollar qu’en livre libanaise intervient alors que la Banque du Liban aurait décidé de limiter les opérations de change menées via sa plateforme Sayrafa aux seuls importateurs. Les banques auraient ainsi été sommées de limiter les retraits par la BdL dans le but de tenter de contrôler l’inflation via la masse monétaire M0 et M1.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.