Une bonne nouvelle sur le front économique en ce début d’année, le Ministre du Tourisme, Avedis Guidanian a annoncé, au cours d’une conférence qui s’est tenu le 11 janvier dernier, que 2 millions de touristes se sont rendus au Liban.

Selon le Ministre cité par l’Agence Nationale d’Information (ANI)lors de la XIIème conférence Euro-méditerranéenne du dialogue Interculturel qui s’est déroulé à la Lebanese American University dans le cadre du projet « Route Phénicienne », ce chiffre preésenterait une hausse de 300 000 touristes supplémentaires, en dépit d’une dégradation de l’image du Liban dans la presse internationale.

Parmi les principaux contingents de touristes, des ressortissants européens, des pays arabes ou du continent américain, a précisé Avedis Guidanian, sans plus de précisions.

Cette information intervient alors que l’Office du Tourisme à Paris est cependant menacé de fermetures pour des raisons budgétaires.

Par ailleurs, les chiffres donnés sont également à relativiser: Beaucoup de ressortissants binationaux dont la nationalité est également libanaise rentrent au Pays des Cèdres avec un passeport étranger. Ils sont alors comptabilisés comme des touristes.

Il demeure que l’industrie touristique constitue une importante activité économique, soit presque 20% du PIB du Liban avec une contribution directe de 7% et de 13% environ de manière indirecte. Ce secteur a fourni 123.500 emplois directs en 2016 et 338.500 emplois directs et indirects au total alors que le Pays des Cèdres traverse une importante crise économique, faisant du tourisme un secteur vital aujourd’hui.

Le projet européen intitulé Route Phénicienne vise à promouvoir le dialogue interculturel méditerranéen avec la création d’un véritable réseau de plus de 100 villes dans 3 différents pays, créées par la civilisation phénicienne originaire de ce qui est aujourd’hui le Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.