Ce 21 Mars, comme chaque année à l’avènement du Printemps, le Liban fête la Fête des Mères. Elles en ont le droit avec toutes les situations que traverse le Pays des Cèdres.

Crise économique qui menace les foyers de la population, elles sont généralement en première ligne, inquiètes pour nourrir leurs enfants, payer les loyers, payer les scolarités qui ont augmenté comme on ne peut que le constater, amenant aux drames.

Elles ne disposent pourtant pas des droits dûs à leurs égards. La transmission de la nationalité libanaise en est un. En vertu du l’article 15 du Code de la Nationalité, la citoyenneté libanaise n’est pas transmise par la femme mais par le père, laissant des milliers d’enfants dans une situation précaire au Liban.

Droit à la Justice, elles sont également aux premières lignes comme les fameuses mères des disparus qui se battent toujours pour connaitre le destin probablement funeste de leurs proches, maris, enfants, pères ou mères qui été emportés par la Guerre Civile Libanaise qui s’est achevée pourtant il y a 29 ans. C’est à leurs actions continues notamment et à la fameuse tente située à proximité de l’ESCWA qu’a été adoptée une loi permettant à réouvrir ces fameux dossiers sur les disparus. Mais les mots, les textes sont une chose, passer à l’acte en est une autre de la part des autorités.

Elles sont également en première ligne sur d’autres dossiers, la violence, notamment qui leurs sont faites, violences matrimoniales, viols, meurtres. C’est seulement l’année dernière qu’a été amendée la fameuse loi qui permettait à un violeur d’épouser sa victime pour ne pas faire face aux conséquences de ses actes. C’était un combat qu’elles ont également contribué à gagner. Mais cette lutte continue quand on constate par exemple que les assassins, des maris qui ont assassiné leurs femmes, sont toujours laissés en liberté par la Justice ou plutôt par Injustice.

Et la liste est encore longue … et elles ont besoin également de notre aide.

Bonnes Fêtes aux Mamans

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.