L’impact de la COVID-19 sur les styles de leadership sur le bien-être, la satisfaction, et la productivité des travailleurs de première ligne

80
13 minutes à lire

Récemment, une recherche sur un sujet similaire s’ajoute à la liste des études traitant sur le sujet du type de leadership dans ce domaine. Ceci inclut diverses contributions augmentant nos connaissances dans ce domaine. Que ce soit étudier l’impact des incitations et des renumérotions sur la productivité des sociétés pharmaceutiques, des hôpitaux, ou de n’importe quel autre secteur nécessitant les compétences des travailleurs de première ligne. Plusieurs investigations, dont deux récentes traitant respectivement sur la productivité des employés de l’industrie pharmaceutique et du corps médical, pourraient apporter des éléments complémentaires au sujet actuel.

Ce compte rendu a combiné deux études, une citant une étude de 2010 sur le lien des styles de leadership sur la productivité des infirmières (datant de 2010), et d’une autre offrant une différente approche sur les styles de leadership offrant une interprétation des styles de leadership portant un regard nouveau sur la question (datant de 2014). Les Figures 1 à 5 démonteront les hypothèses de cette approche.

Aujourd’hui, la gestion des ressources humaines (GRH) est un domaine crucial dans le domaine des affaires. La GRH joue un rôle important parmi les travailleurs de première ligne, en particulier dans la situation au Liban depuis juillet 2019 et dans le monde depuis le confinement de la Covid 19 depuis mars 2020. Le 4 août 2020 a vu l’explosion du port de Beyrouth, qui a également défiguré la belle capitale du Liban à vie. Ces évènements ont eu de graves conséquences sur la santé mentale des travailleurs de première ligne.

Notant que l’explosion a également traumatisé sa population, à peine capable physiquement et émotionnellement de joindre les deux bouts après la terrible crise économique dans laquelle nous faisons tous face actuellement, a également marqué les travailleurs de première ligne. Selon de récentes hypothèses, ils ont subi, comme beaucoup d’autres employés d’autres secteurs industrielles, la crise de plein fouet, entrainant des dépressions graves, des crises d’angoisses et des burnouts professionnels. La figure 1 indique un, ou plusieurs élément(s) en cause.

L’objectif de cette enquête est d’interpréter l’information établie à partir d’études antérieures en recueillant des données secondaires sur les styles de leadership, la satisfaction au travail et les pratiques des travailleurs de première ligne (pour mesurer leur impact sur leur productivité professionnelles), afin d’établir une relation avec les trois variables, par le biais d’un examen détaillé des études précédentes, notamment suivant les approches nécessaires pour collecter et interpréter les données. 

L’étude de la santé mentale récemment traitée apporterait des hypothèses que les enquêteurs de la recherche en ours pourraient se baser si une étude quantitative devrait être effectuée. (Voir : la Figure 1, ci-dessous)

Bellos Leadership 1
Figure 1: Interprétation du premier objectif de l’étude de 2014 suivant nos approches démontrant le lien des styles de leadership sur le bien-être des travailleurs de première ligne.

En fait, Il y’a eu d’autres études sur le même sujet, nécessitant une approche mixte qualitative et quantitative, qui ont été examinées afin d’étudier le lien des styles de leadership (transactionnels (TSL), transcendantaux (TCL) et transformationnels (TFL)) existants qui seraient les mieux adaptés pour favoriser la productivité des travailleurs de première ligne (incluant les médecins urgentistes, les infirmières, les sociétés pharmaceutiques, les pharmaciens et les éboueurs entres autres). L’idée se clarifiera sans doutes dans la Figure 2.

Bien qu’à l’échelle mondiale, la plupart, sinon la totalité, des entreprises adoptent des pratiques récentes et modernes en matière de GRH, nos travailleurs de première ligne doivent encore endurer des procédures obsolètes et désuètes lorsqu’il s’agit de traiter les dépressions, les angoisses ou les burnouts professionnels. De plus, de nombreuses institutions agissent illégalement et de manière contraire à l’éthique, dès qu’elles font face à la crise à laquelle nous sommes actuellement confrontés (et la lutte contre un virus malveillant). La Figure 2, ci-dessous, aidera la compréhension.

Bellos Leadership 2
Figure 2 : Diverses indications suivant également le premier objectif de l’étude de 2014, avec nos approches.

Donc, la dernière chose dont nous avons besoin est de faire face aux employeurs avec des comportements sans scrupules quand il s’agit de faire face à une crise économique généralisée et un virus mortel contre les états-majors de première ligne ho mettre leur vie en danger pour lutter contre cette pandémie horrible.

Les pratiques actuelles en matière de GRH au Liban pour les travailleurs de première ligne sont presque inexistantes dans la plupart des entreprises (publiques et privées) dans ce secteur. Ainsi, de nombreuses pharmacies, hôpitaux (comme le centre médical de l’AUB par exemple) et des sociétés pharmaceutiques internationales (ou locales), ayant des bureaux au Liban ayant subi des licenciements importants du personnel, ou avaient totalement fermé. Le reste du personnel a sûrement fait face à des dépressions, des angoisses et des burnouts professionnels. 

La présente étude vise à étudier la situation actuelle sur la façon de faire pour empêcher que la covid 19 n’affecterait la santé mentale et le bien-être des travailleurs de première ligne afin de s’assurer qu’ils font face à l’anxiété, aux dépressions et aux problèmes liés aux burnouts professionnels au quotidien. À cette optique, il faudrait interviewer les mangers des institutions (hôpitaux, pharmacies, ainsi de suite) du secteur de la santé et des collectons des ordures. Ces entreprises ont été sélectionnées car elles emploieraient des travailleurs de première ligne. Ces instituts clés (du secteur susmentionné, traitant la sur la santé de la population), et dans la seule entreprise de collecte des ordures, devraient nous éclairer sur le sujet en question. Le Figure 3, ci-dessous, présente des suggestions aux départements de GRH ayant une sérieuse volonté de vouloir pallier aux problèmes d’anxiété, de dépressions, et/ou de burnouts professionnels dans toutes société ayant des travailleurs de première ligne figurant parmi leurs masses salariales. La figure 3, ci-dessous nous éclaircit à ce sujet.

Bellos Leadership 3
Figure 3 : Arguments suivant l’objectif 2 de l’étude de 2014, avec nos approches e tête. En admettant une réelle volonté des département GRH de ces sociétés Libanaises ou internationales avec succursales au pays des cèdres. 

Ceci, évidemment en tenant compte de la limitation logistique due à la COVID 19, avec les confinements successifs (la première contrainte, et pas des moindres),  et les autres problèmes, causés par cette limitation, dont la population fait face, devrait avec la limitation temporelle (une seconde contrainte), guider l’enquêteur sur comment collecter les données en interviewant les mangers (d’un hôpital, d’une pharmacie, et d’une filière pharmaceutique implantée au Liban), pour pouvoir interpréter cela dans le cadre de cette présente étude. Dans l’optique de cette recherche, et à condition que nous pouvons interviewer un des dirigeants de RAMCO, parce que depuis peu, il a été signalé que la compagnie pourrait faire face à des problèmes internes et par conséquent ne pourrait plus être en mesure de recueillir les déchets, la question de comment la COVID-19 affecte la santé mentale des travailleurs de première ligne doit être répondue.

L’actuelle enquête, bien qu’elle nécessiterait une approche voulant se baser sur une base de recherche pragmatiste, ou mixant un point de vue réaliste comme plusieurs études voulant mesurer l’effet exact des styles de leadership sur la productivité des travailleurs de première ligne et de collecter des données primaires, a été contrainte d’adopter une approche inductive, afin de collecter et d’interpréter des données secondaires.

Hormis la COVID-19, l’explosion du port de Beyrouth bu 4 août 2020 dernier auraient eu de grandes influences sur la santé mentale et sur la productivité professionnelles des travailleurs en première ligne (comme les infirmières) en réel contact avec le danger, ou le risque d’être eux-mêmes infectés par le coronavirus. De telles conditions rendent certainement leurs conditions de travail insupportables et difficiles à supporter, de sorte que les burnouts professionnels peuvent se produire. En admettant qu’on a, à ce stade, suivant l’argument de l’étude de 2010 su que d’après leurs comptes rendus les styles de Leadership TFL fonctionneraient le mieux avec les travailleurs de première ligne, la Figure 4, ci-dessous, nous éclaircira mieux à ce sujet. Elle présente nos arguments, suivant l’approche de l’étude de 2014.

Bellos Leadership 4
Figure 4 : Approche reliant les styles de leadership, sur les incitations, et la motivation de la masse salariale pour étudier les liens avec le bien être des travailleurs de première ligne. (voir : le 2nd objectif de l’étude de 2014)

La méthodologie de recherche sélectionnée devrait être des qualitative en fonction de la manière dont les données seront collectées. En effet, une interview non structurée sera distribuée aux managers des institutions sus mentionnées pour le but de collecter les données nécessaires au cours de l’enquête. Donc, une approche inductive, avec la philosophie interpretiviste devrait aboutit à un choix de la méthodologie de recherche ayant un mode de recherche multi qualitatif. L’enquêteur espère aussi pouvoir trianguler les résultats avec d’autres méthodes de collecte de données (en distribuant un questionnaire faisant partie d’une étude pilote) qui pourrait aboutir à viser des méthodes mixtes et complexes, tout en gardant une base qualitative.

         Par conséquent, et sur la base d’études antérieures sur d’autres secteurs, à la fois traitant sur la covid 19, les licenciements massifs, et la terrible crise financière (qui a été l’aboutissement de trois décennies de corruption et de mauvaise gestion des biens publics, financiers ou autres, au Liban) ont certainement laissé leurs marques sur les travailleurs de première ligne aussi, comme ils l’avaient fait avec tous les autres secteurs, ou d’importants cas de dépressions, d’anxiété, ou de burnouts professionnels ont été attestés.

         Des études préliminaires ont démontré que, dans les cas où la GRH des établissements n’était pas utilisée efficacement pour travailler sur la motivation des employés dans tous les secteurs, les décisions de gestion qui favorisaient les licenciements massifs nuisaient de facto à la satisfaction et à la motivation des employés. Ipso facto, cela a conduit à des cas plus élevés de dépression, d’anxiété et d’épuisement professionnel chez les travailleurs de première ligne ainsi, en particulier face à cette horrible pandémie.

Considérant que, dans les entreprises où les pratiques de la GRH tournaient autour de l’amélioration du moral des employés, le pouvoir de leur groupe de travail et la création d’environnements de travail sains et sécuritaires avaient une augmentation de la productivité, c’était le cas lorsque le groupe de travail se sentait travailler dans un environnement sécuritaire et familial où les efforts des employés étaient valorisés et reconnus. Depuis, d’autres façons de garder la motivation des employés est de fournir des avantages sociaux et des compensations non matérielles en échange des services rendus.

C’est pourquoi le choix du style de leadership approprié est nécessaire pour faire face à ce cas afin de maintenir une ambiance saine dans ces cas-là, et surtout avec la situation actuelle, ajouté à la Covid 19. Ainsi, après avoir examiné la littérature et effectué la collecte de données pertinentes, nous avons formulé notre propre argument sur la question en cours. Bien que nous considérons qu’il y a divers styles de leadership (dont les styles TSL, TCL, TFL), nous avons conclu que le style TFL est la pratique de leadership préférée pour la profession des travailleurs de première ligne (dont les infirmières en font partie), car les styles de leadership comme ceux pratiqués à l’armée («Directive Leadership Style») feront l’effet contraire. 

Ce qui explique comme avec cet article les divers problèmes que les travailleurs de première ligne font face au quotidien. L’article démontre, par biais d’un schéma clair des différents styles de leadership qui influenceraient à la fois la motivation et la productivité des masses salariales de divers secteurs. L’exemple utilisé dresserait un bilan sur les travailleurs de première ligne, et pourrait aussi s’appliquer à toutes les professions employant ce type d’employés, dont la profession infirmière.

Les résultats ont montré que les styles de leadership du style TFL favorisaient les taux de satisfaction des travailleurs de première ligne, tout en augmentant leur productivité professionnelle (Le style TFL se focalise sur la communication, les relations humaines et l’empathie entres autres). Par conséquent, les styles TSL (axé uniquement sur les tâches ou les objectifs, et non sur les employés, comme le «Directive Leadership Style») et TCL (considéré comme situationnels, usant à la foi les pratiques TSL et TSL pourraient être adaptés dans d ;autres secteurs professionnels nécessitant à la fois un leader autoritaire et compréhensif) ont été jugés défavorable pour les taux de satisfaction professionnelle des travailleurs de première ligne, et diminuerait les taux de productivité, car cela produirait l’effet contraire que celui escompté. La Figure 5 nous éclaircira davantage.

Bellos Leadership 5
Figure 5 : Suivant le dernier objectif de l’étude de 2014, avec nos approches, voici le compte rendu de ce qui serait bon, ou moins bon, pour le bien-être des travailleurs de première ligne.

Par conséquent, cette étude a ajouté positivement à la littérature en donnant un changement social positif pour les gestionnaires des sociétés qui nécessiteront l’emploi de travailleurs de première ligne parce qu’il y a peu de recherches scientifiques disponibles sur ce sujet, actuellement sur l’activité professionnelle dans ce milieu avec les facteurs actuels.  

Enfin, cette recherche a contribué à de nouvelles connaissances pour les leaders de la profession en faisant la lumière sur le rôle essentiel que jouent les styles de leadership sur la satisfaction des travailleurs de première ligne et les conditions de l’environnement de travail, et sur la façon dont ils peuvent les influencer, surtout en ce moment.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.