La ministre de l’information et porte-parole du gouvernement Manal Abdel Samad a indiqué s’excuser auprès de la population libanaise suite à l’augmentation importante de la pauvreté.

Manal Abdel Samad a reconnu « que le peuple a fait et que les prix ont augmenté ».

Selon la ministre, le travail effectué ces derniers mois l’aurait empêché de communiquer directement avec la population. mais s’étant rendue dans la rue ce mardi, elle a pu constater que les prix explosent et que les gens ont faim.

S’adressant toujours au Liban, Manal Abdel Samad a reconnu que certains ont pu perdre leur confiance envers le gouvernement en raison de la politique suivie par les autorités précédentes. Elle a cependant tenu à rassurer les gens, indiquant faire de son mieux au sein du ministère et qu’elle sera leur voix au parlement.

Cette information intervient alors que le ministre de l’industrie Imad Hoballah a révélé, il y a quelques jours, que 50% de la population active serait actuellement au chômage et que 55% de la population vivrait en-dessous du seuil de pauvreté.

Par ailleurs, la détérioration brusque de la parité entre livre libanaise et dollar se poursuit provoquant une hausse importantes des prix. Une étude publiée par Barclays Capital prévoit ainsi que le taux d’inflation pourrait atteindre 70% d’ici la fin d l’année.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.