Bonne nouvelle ! Les amateurs de sushi pourront s’en réjouir et la population libanaise confrontée à la crise économique également, le Syndicat des restaurateurs, cafés et pâtisseries a annoncé la mise en place d’un accord entre le ministère du Travail représenté par Lamia Yammine, le Ministère du tourisme et son titulaire Ramzi Al-Musharrafiya, et l’ambassadeur du Japon au Liban Takeshi Okobo.

Etaient également présents du syndicat des restaurateurs.

A été conclu un accord entre le Liban et le Japon selon lequel, un nombre non précisé de ressortissants libanais devraient se rendre au Japon pour suivre une formation à la cuisine japonaise.

Le syndicat estime que cet accord pourrait ainsi garantir environ 5 000 emplois au Liban dans plus de 230 établissements offrant localement des spécialités japonaises.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.