La compagnie immobilière SOLIDERE a indiqué avoir réussi à vendre pour 500 millions de dollars de biens immobiliers au cours des 2 dernières années.

Ces ventes lui permettraient ainsi de rembourser à l’avance toutes les dettes qu’elle avait contracté, a indiqué son vice-président, Ghazi Youssef au quotidien The Daily Star et cela en dépit de la crise économique que traverse le Liban. Ce dernier indique cependant que les ventes n’ont concerné que des terrains et non des appartements, déjà tous vendus par le passé. La compagnie n’aurait également pas perçu de loyers des restaurants ou des boutiques en raison des difficultés auxquelles leurs gérants font face.

Ce dernier estime que ces ventes massives interviennent justement en raison de la crise économique. Nombreux sont ainsi les libanais qui préfèrent se prémunir et ainsi acheter des biens immobiliers suite à l’instauration d’un contrôle des capitaux pourtant jugé illégal, les empêchant ainsi de transférer leurs fonds à l’étranger, par les banques locales, le risque de voir appliquer des mesures de décôtes (ou Haircut) ou encore la dévaluation de la monnaie locale face au dollar comme cela est déjà le cas au marché noir.

Les actions de SOLIDERE auraient également augmenté à la bourse de Beyrouth depuis octobre 2019. La compagnie avait pourtant enregistré des pertes records les années précédentes et notamment, 118.7 millions de dollars en 2018 et 116.4 millions de dollars en 2017.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.