#JeSuisNosSoldatsDisparus #Liban #JeSuisLArmeeLibanaise Montage par Marie-Josee Rizkallah pour Libnanews.com
Nous avons été Charlie, Paris, Istambul, Nice, Rouen, Syrie, Allemagne, et la liste est longue. Nous sommes humains, nous compatissons et c’est normal me diriez-vous. Ce qui est sûr c’est que nous sommes parfois un peu plus royalistes que le roi, et l’adage disant que nul n’est prophète en son pays ne peut mieux tomber qu’avec notre peuple… parce que nous avons été tout ce que vous pouvez imaginer, mais nous n’avons pas été un seul instant nos soldats disparus entre les mains des terroristes de Daech depuis bientôt deux ans.

Nous n’avons pas répondu aux appels de solidarité avec les parents de ces soldats depuis deux ans. Nous n’avons rien fait. Mais vraiment rien. Les narcisses que nous sommes n’ont pas eu à l’esprit une seule seconde que notre frère, père, oncle, cousin, voisin, meilleur ami, aurait pu être parmi ces soldats kidnappés. Inutile de parler de citoyenneté, de patriotisme et de déférence à l’Armée libanaise qui se sacrifie volontiers pour nous défendre ainsi que nos 10452km², parce que ces principes brillent par leur absence dans la tête, le cœur et le quotidien de notre peuple, ces notions ne servant pas la bible du show-off et de l’égocentrisme.

Osons-nous encore râler que nous nageons dans les ordures et dans la corruption ? Osons-nous encore nous plaindre du chômage, des deux millions de réfugiés, de la crise socio-économique ? Avons-nous le culot de rouspéter du vide présidentiel, du parlement inconstitutionnel, du cabinet inerte ? Comment pouvons-nous nous permettre de faire état de toutes ces lacunes si notre humanité est programmée et sélective, si nos propres enfants nous les foulons aux pieds alors que nous nous enflammons pour un oui ou un non quand il s’agit des pays occidentaux ou à la limite des pays du MO ?  Ose-t-on encore croire qu’un peuple qui oublie ses propres martyrs, qui ne se soucient plus du dossier des 17000 disparus, puisse réclamer encore aujourd’hui le retour de ses soldats  entre les mains des terroristes ?

A la veille de la commémoration des deux ans de la prise d’otage de nos neufs soldats par les vermines de DAESH, le porte-parole des parents des soldats disparus Hussein Youssef appelle à un rassemblement place Ryad el Solh au centre-ville de Beyrouth, ce dimanche 31 juillet, à midi.

Nous osons croire que vous viendrez nombreux, pour donner encore plus d’ampleur aux cris des parents de ces soldats. Pour une fois, soyons solidaire, formons un seul peuple,  et soyons ces soldats et leurs parents pour que notre Etat se sente obligé de se démener afin de nous les ramener sains et saufs.

#JeSuisNosSoldatsDisparus #JeSuisLArméeLibanaise #JeSuisMohamadYoussef #JeSuisKhaledHassan #JeSuisSeifThebian #JeSuisIbrahimMgheit #JeSuisAliHajjHassan #JeSuisAliElMasri #JeSuisMostafaWehbe #JeSuisHusseinAmmar #JeSuisAbdelrahimDiab

Par Marie-Josée Rizkallah

Sur le même thème  :

Personnalité libanaise de l’année : Hussein Youssef

Le Liban en a assez de toi ! Oui toi !

A quand le Devoir de mémoire au Liban ?

Liban : Le Sacrifice des Héros envers un peuple qui oublie

Zeinab Bazzal, Oum Ali, Pardon …

Seules les Familles des Militaires Libanais me représentent

#JeSuisNosSoldatsDisparus #Liban #JeSuisLArmeeLibanaise Montage par Marie-Josee Rizkallah pour Libnanews.com
#JeSuisNosSoldatsDisparus #Liban #JeSuisLArmeeLibanaise
Montage par Marie-Josee Rizkallah pour Libnanews.com
Article précédentENTRE COUP D’ETAT RATE ET SCENARIO PREVU, LA TURQUIE SUR LE FIL DU RASOIR.
Article suivantVu du Liban et de Syrie, il y a longtemps que nous sommes en guerre.
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/