La dette publique libanaise a continué à croitre, s’établissant fin juin à 85.7 milliards de dollars, en hausse de 0.7% par rapport à la période correspondante de 2018, indique le Ministère des Finances.

La dette interne aurait augmenté de 3.5% pour s’établir désormais à 53.5 milliards de dollars. La dette externe se serait contractée de 3.6% pour atteindre 32.3 milliards de dollars.

Les dépôts publics auraient baissé de 13.7% par rapport à 2018, s’établissant à 4.3 milliards de dollars. Cependant les dépôts du trésor dans les banques privées auraient augmentés de 12.2% pour atteindre 4.9 milliards de dollars.

L’endettement public net – qui exclu les dépôts de l’état auprès des établissements privés et de la Banque du Liban – atteindrait 76,5 milliards de dollars. La dette publique interne nette serait estimée à 44.2 milliards de dollars et la dette publique externe est estimée à 32.3 milliards de dollars.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.