2 minutes à lire

«La nécessité est la mère de l’invention» dit le dicton. William Choukeir designer produits, consultant pour différentes marques et entreprises, passionné de course à pied, souffre de maux de genoux à force de kilomètres parcourus. Il tente de se soigner en marchant pieds nus, revenant à une solution ancestrale. Ça ne la fait pas. Au gré de ses recherches pour s’aider, et en particulier de la lecture d’un livre intitulé Born to run qui traite d’une tribu indienne, les Tarahumara qui marchaient et couraient des kilomètres dans la Sierra Madre dans le Nord du Mexique, sur un terrain très difficile avec des sandales particulières très fines, les Huaraches, déconstruisant le mythe de la chaussure à air et à la semelle épaisse, etc laquelle ne fait qu’atrophier les muscles des pieds, William décide de se fabriquer une sandale inspirée du design Huaraches. Les bénéfices de ce design quant au renforcement des ligaments et des muscles du pied, sont confortées par des études récentes des universités de Harvard et d’Oxford sur la question.

 Quelques temps plus tard, la première sandale rompt. William Choukeir se retourne vers le marché, et s’aperçoit que tout ce qu’il achète ne lui convient pas. Deuxième tentative personnelle de ses propres mains, améliorant le design et la durabilité de la chaussure. Sa compagne Hanane bénéficiera d’une paire, puis ses amis, comme David El Achkar, entrepreneur et consultant qui partage avec lui le goût des voyages et du plein air.  Arpentant les villes avec leurs sandales Maku, les trois mousquetaires et leurs amis  sont souvent interpellés dans la rue à propos de la chaussure. Ils s’aperçoivent alors qu’il y a peut-être une possibilité de business.

Lire la suite dans

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Consultante et journaliste, avec une prédilection pour l’économie créative et digitale, l’entrepreneuriat social, le développement durable, l’innovation scientifique et écologique, l’édition, les medias et la communication, le patrimoine, l’art et la culture. Economiste de formation, IEP Paris ; anciennement banquière d’affaires (fusions et acquisitions, Paris, Beyrouth), son activité de consulting est surtout orientée à faire le lien entre l’idée et sa réalisation, le créatif et le socio-économique; l’Est et l’Ouest. Animée par l’humain, la curiosité du monde. Habitée par l’écriture, la littérature, la créativité et la nature. Le Liban, tout ce qui y brasse et inspire, irrigue ses écrits. Ses rubriques de Bloggeur dans l’Agenda Culturel et dans Mondoblog-RFI ainsi que ses contributions dans différentes publications - l’Orient le Jour, l’Officiel Levant, l’Orient Littéraire, Papers of Dialogue, World Environment, etc - et ses textes plus littéraires et intimistes disent le pays sous une forme ou une autre. Son texte La Vierge Noire de Montserrat a été primé au concours de nouvelles du Forum Femmes Méditerranée.