Il règne toujours une atmosphère conviviale à Colonel, y compris en hiver. A la Saint Patrick, dimanche 17 mars, des aficionados très nombreux se sont retrouvés sur la pelouse, autour de la bière, du mouton qui rôtit, de la musique irlandaise live et de Lagger, Bira et Barley, les chiens de Jamil Haddad, le charismatique et jeune maitre de céans.

L’histoire de Colonel et de Jamil Haddad émane d’un amour, celui de la mer et de Batroun. L’homme derrière ce concept qui cartonne, est un surfeur émérite, un passionné et un animal social par excellence. Au bout de huit ans comme marketing manager chez Adidas, lors du rachat de Reebook en 2013, il décide de quitter le monde corporate pour lancer sa propre entreprise en ligne avec ses centres d’intérêt et un certain style de vie, centré autour de Batroun, sa terre natale et de la mer.

Le déclic quant à la fabrication d’alcool est  ancien ; il remonte à ses seize ans lorsqu’il a eu besoin d’acheter une nouvelle planche à voile et qu’il n’en avait pas les moyens. Il prend alors un job de serveur dans un bar mais s’aperçoit qu’il ne pourra pas payer la planche avec ce maigre revenu. Il décide alors de faire de la liqueur et de la vendre voyant que la coutume restait, notamment durant la période des fêtes de Noël d’en offrir dans les maisons. Il récolte ainsi USD 5 000. Le potentiel de l’alcool lui apparait. Aimant la bière comme la plupart des surfeurs, il veut mieux l’approcher ; il demande à ses amis qui partent en Angleterre, à chaque fois, de lui ramener des livres sur la fabrication de la bière. A chaque congé, chaque vacances, pendant qu’il est encore chez Adidas, il va en Angleterre et suit des formations. C’est à son retour d’un de ses séjours, qu’il décide de se lancer et de créer sa propre bière.   Aussitôt décidé, aussitôt engagé.

Lire la suite dans

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.