Le taux de change de la livre libanaise face au dollar s’est brusquement dégradé en ce milieu d’après-midi au marché noir, après une relative accalmie ce matin. La parité à l’achat est désormais affichée à 9 975 LL/USD et à la vente à 10 025 LL/USD à 15h30. Il s’agit du plus bas historique de la livre libanaise face au billet vert.

Cette information intervient alors que les réserves monétaires nettes de la Banque du Liban seraient sur le point d’être épuisées, forçant les importateurs à financer leurs achats de devises étrangères au marché noir. Par ailleurs, la pression sur la livre libanaise aurait été accentuée par le fait que des banques auraient mené des achats massifs de devises sur ce même marché ces derniers jours, afin de répondre favorablement aux mesures préconisées par la circulaire 154 de la Banque du Liban. L’Association des Banques du Liban a toutefois réfuté que ses membres soient à l’origine de la dégradation de la valeur de la monnaie nationale dans un communiqué publié y a 2 jours.

Aussi, la justice libanaise aurait ordonnée à la compagnie Ogero de suspendre l’accès aux sites diffusant des informations quand aux taux de change au marché noir alors que des mouvements de protestation importants ont actuellement lieu depuis plusieurs jours face à la dégradation du pouvoir d’achat de la population, le salaire minimum ne représentant plus que 2.33 USD par jour alors que le seuil de pauvreté est fixé à 6 USD par jour. De nombreuses marchandises ont ainsi vu leurs prix être multipliés parfois par 10 en livre libanaise tout en ayant un prix relativement stable en devises étrangères.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.