L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés
L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés

Le quotidien The Daily Star indique que la Banque du Liban aurait fixé un nouveau taux de parité de 3 650 LL/USD pour les établissements de  transferts d’argent internationaux pour les particuliers et les entreprises, soit bien en dessous du taux de parité officiel de 1 507 LL/USD ou du taux de parité du marché de 2 600 LL/USD.

Cette nouvelle parité, qui concerne ainsi les entreprises comme OMT, Western Union ou encore MoneyGram, intervient alors qu’il y a 2 semaines à peine, la Banque du Liban avait publié une nouvelle circulaire portant le n ° 13220 du 16/04/2020 indiquant que ces entreprises devaient désormais verser les sommes transférées en livre libanaise et non plus en dollar.

Il s’agissait alors de réserver les billets à la reconstitution des réserves monétaires de la Banque du Liban et au paiement des produits de première nécessité.

Cette remise en cause du « taux de parité du marché » intervient alors que la livre libanaise au marché noir continue à s’effondrer face au dollar, atteignant jusqu’à 3 850 LL/USD ce jeudi 23 avril.

Le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé est le sujet de vives critiques ces derniers, après l’adoption de plusieurs circulaires accusées d’avoir augmenté la pression sur la livre libanaise et alors que le syndicat des agents de change a indiqué entamé dès jeudi soir, un mouvement de grève qui devrait s’étendre jusqu’à lundi.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.