Le directeur de la Sûreté Générale Abbas Ibrahim a indiqué que plus de 150 changeurs légaux et illégaux ont été arrêtés depuis le début de l’opération visant à mettre fin à la détérioration du cours de la livre libanaise face au dollar au marché noir.

Ces derniers ont été arrêtés pour manipulation du cours de la Livre Libanaise.

Cette annonce intervient alors que la valeur de la livre libanaise continue à se dégrader au marché noir, dépassant cette semaine, le seuil symbolique des 7000 LL/USD, son plus bas historique face au dollar.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.