Affaire de l’évasion de capitaux: Le Ministre de la justice demande officiellement l’aide de la Suisse

9
Moins d'une minute de lecture

Le Ministre sortant de la justice, Albert Serhan, a officiellement demandé la coopération des autorités suisses dans l’enquête en cours de l’évasion de sommes importantes transférées alors qu’une limitation de transferts avait été décidé par l’association des banques du Liban, début novembre dernier.

Certaines sources évoquent la somme de 2 milliards de dollars, d’autres celle de 11 milliards de dollars qui auraient ainsi été virés sur des comptes en Suisse. Cet argent appartiendrait à des hommes politiques et des hommes d’affaires libanais qui tenteraient ainsi de faire face à une possible décotes de leurs comptes au Liban ou encore au risque de voir certaines banques faire faillite.

Le Ministre sortant a ainsi transmis la demande du Procureur Général de la République, le juge Ghassan Oueidat, d’assistance dans cette affaire. Selon le communiqué, ces transferts constituent une offense criminelle selon les lois concernant le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.