Dans l’adversité, on ne sait jamais d’où peuvent venir les agréables surprises ! Souvent là où on ne s’y attend pas ! 

Des jeunes, surtout des couturières, dans un village connus presque que des sétifiens, ont pris l’initiative de fabriquer, dans les normes, des masques et blouses à usage médical pour les professionnels et pour les « grand public » ! 

« CHIRHOUM» un village, non loin de SETIF, qui sort de l’anonymat par la « grande porte » du fait de cette initiative patriotique et surtout humaine ! 

La palme revient à cette courageuse Amina Djoudi, initiatrice de cette action, aidée et encouragée par des étudiants en médecine exerçants dans les hôpitaux ! Ces jeunes travaillent 12 heures par jours et produisent 17 000 bavettes par jours ! 

Leur problème majeur, selon Amina, n’est pas le « manque de matière première, mais plus l’envolée de son prix qui a quadruplé » !

Elle souhaite donc que les bienfaiteurs, qui se sont manifestés, participent par la mise à disposition de la matière première que par l’argent ! 

En effet, c’est bien dans l’adversité que naissent les bonnes initiatives et la solidarité ! 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.