Aoun : La majorité refuse d’aboutir à une entente avec l’opposition au Liban

5

Dans une conférence de presse à l’issue d’une réunion du bloc de la Réforme et du Changement, le général Michel Aoun a souligné que le camp de la majorité ne désire aucunement aboutir à une solution, mais qu’il déploie tous les efforts nécessaires afin de garder le Premier ministre M. Fouad Siniora à la tête du cabinet ministériel, se déclarant consterné par les propos américains sur une élection présidentielle à la majorité simple.

Affirmant que la séance électorale du samedi sera reporté à cause de l’absence d’une entente et d’un dialogue entre les deux partis, le chef du CPL a formulé son souhait d’aboutir à une issue positive après les fêtes de fin d’année, indiquant qu’il œuvre pour atteindre une solution à la crise qui ne constitue pas en elle-même un nouveau problème.

Rejetant les menaces du président américain M. Georges Bush, le qualifiant ainsi que son homologue français M. Nicolas Sarkozy d’inaptes à intensifier la situation au Liban, le député du Kesrwan a appelé les grandes puissances ainsi que les Libanais, à mettre fin à toute ingérence étrangère afin que les Libanais puissent discuter entre eux pour le salut du pays, insistant sur le fait qu’une élection via la majorité simple est une option qui n’est plus valable.

Réitérant son support à la candidature du général Michel Sleimane à la présidence, le chef du bloc parlementaire de la Réforme et du Changement a exhorté le chef du bloc de la majorité parlementaire à rester fidèle à ses promesses, à savoir celle de refuser d’être nommé à la tête du gouvernement libanais si le général Aoun retire sa candidature à la présidentielle.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.