Le ministre sortante de l’Énergie et des ressources hydrauliques, Nada Bustani, a reporté, ce lundi, l’appel d’offres pour importer de l’essence « pour permettre une plus grande compétition entre les sociétés qui y ont répondu. Le nouveau délai s’achèvera la semaine prochaine.

Le ministère, indique la ministre aurait reçu deux réponses à son appel d’offre et deux demandes sociétés auraient demander de retarder l’offre d’une semaine jusqu’à lundi prochain.

La Ministre avait lancé cette appel d’offre suite à la grève générale des stations essence annoncée par le Syndicat des Propriétaires de ce établissement qui a paralysé le Liban entre jeudi et vendredi dernier. Elle avait été ensuite suspendue pour permettre aux autorités actuelles de trouver une solution.

Révélant qu’à l’origine 14 entreprises ont soumis leurs documents pour participer à l’appel d’offres, « Au cours des dernières 48 heures, des pressions ont été exercées sur (certaines) entreprises. Avoir seulement deux entreprises ne signifie pas que l’appel d’offre a échoué », estime la ministre.

Pour rappel, les propriétaires des stations essence sont confrontées à une pénurie du dollar nécessaire à leurs achats, les banques libanaises refusant pour l’heure de leurs fournir les billets verts au taux officiel de 1 511.5 LL/USD. Ils ont ainsi recours aux services de changeurs à des taux plus importants, parfois de l’ordre 2 200 LL/USD.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.