Siri-S0-Fd51HdnC8oNPiK_ecngSGtKPuWZ_q8jeNtJE36FIw

 » Others, which for some reason have no power to rearrange our lives, are often fogotten entirely. The ones that stay with us, however, become us, part of the mysterious workings of the human mind that translates little symbols on a page into a lived reality ». (1).

La réflexion énonce la petite voix qui chuchote en nous. Ce langage intime parle des choses de la vie, de l’appréciation, des attitudes, des conseils et des résolutions. La conscience véhicule un vieux refrain, bien décalé mais si urgent! Il réclame de discerner le chaos en usant des normes et de substituer les formes toutes faites et expéditives du « bien être » au pouvoir de notre jardin secret. Cependant, on prétexte le temps qui manque pour justifier l’écoute hâtive, l’apprentissage ponctuel et l’assimilation en vrac alors que l’incohérence veille à perpétuer le réactif comme un critère de permanence.

La pensée demeure pourtant un élément refuge et incontournable qui peine à concilier sagement ses repères face à l’instabilité socio-economique croissante du monde et aux insécurités flagrantes. Au lieu de s’abandonner aux délices du savoir, on va devoir reviser les priorités, freiner l’exploration du champ mental, rester vigilant pour prémunir le corps et résorber les frustrations dues aux irrealismes multiples. Cependant, la maturité cueille ses fruits mûrs en tant opportun et ne se laisse bousculer incessamment au cours de son évolution. Aujourd’hui elle se résigne souvent à regarder en arrière, à redéfinir ses origines et à rassurer sa part de bienveillance. Les faits divers habitent des espaces vides mais « rassurés » par l’indifférence, l’inaction, l’inconsistance, la neutralité, la résignation et la démission. Seules subsistent encore des humains qui s’interdisent la révolte silencieuse et inefficace face à l’hégémonie progressive de la terreur. Le monde ressemble à une pièce fermée où l’on choisi tristement de s’interroger sur la prévision des temps, des espaces, des lieux et des liens sûrs afin de rétablir la conformité aux convenances indistinctes!

(1) Siri Hustvedt in « Living, thinking, looking ».

Joe Acoury