Beaucoup ont dû remarquer une pétition, lancée (en ligne) par un certain M.A. Hamedani, qui semble honnête et réaliste, adressée au «gouvernement algérien», par laquelle elle demande au peuple de se mobiliser «pour que l’Etat mette en place les ressources nécessaires et transformer la Grande mosquée d’Alger en un centre médical dédié aux contaminés du Covid-19 ».  Rien que ça ! 

La recherche de ce nom, sur Google, nous renvoie vers un site Facebook nommé «Histoire et Culture Amazighs Afrique du Nord» sur lequel on retrouve la pétition et le lien vers «change.org»

Un parcours du «journal» de ce FB et l’on s’aperçoit qu’il s’agit plutôt d’un média subversif de tendance berbéro-makiste, des plus égarés, qui use de tous les moyens trompeurs pour semer la haine et la division ! Du coup l’on devine, même les plus inattentifs, que cette pétition n’est qu’une énième tactique fourbe visant à tromper – toujours en mettant en avant cette pseudo-défense de la «culture Amazigh» – et dans notre cas, en jouant opportunément sur la défense de la santé des citoyens menacée par ce terrible virus, par faute d’un manque de «ressources nécessaires » ; en message subliminal, «dû au désordre et au gaspillage de l’Etat» ! La solution est simple : changer la vocation de cette mosquée en «centre médical dédié aux contaminés» surtout en ces «temps» que la pétition qualifie de «durs», ou l’on doit «agir très vite» ! Il n’y a, pour eux, que cette mosquée inachevée d’ailleurs ! Même dans le cas d’une transformation, il faudra plus de trois ans !  

Quelques commentaires, sur ce Facebook, pourtant des plus pragmatiques et cohérents et avec respect par lesquels j’expliquais, avec preuves, leurs erreurs, leurs incohérences et aussi leurs outrances et le résultat ne s’est pas fait attendre par l’usage des méthodes radicales indiscutables envers tous les commentateurs qui sortent de leur ligne éditoriale : «censure !» et «bannissement !» et ce, sans la moindre gêne, eux qui ne cessent de fustiger les autres pour les mêmes pratiques ! Exactement comme le font les sites pro-«3issaba», du Mak, des islamistes, de Berbère TV, d’Al Magharibia et de Rachad, en particulier. Ils ne supportent pas la critique et surtout la contradiction, même objective ! «Avec nous ou le bannissement» est bien leur devise ! Qu’ils ne claironnent pas hypocritement et avec fracas la «démocratie» et à la «liberté d’expression» ; ils en sont bien loin !

On comprend, sans grande difficulté, que cette pétition entre dans le cadre d’une action de basse politique dans le sillage des actions subversives dont les citoyens sont habitués. Elle est loin d’être lancée dans le souci de préserver la «santé des citoyens», mais plutôt un acte «militants» des milieux berbéro-makistes connus pour leur anti-islamisme inintelligible et injustifié. 

En fait, ils se fichent royalement de l’hôpital, du coronavirus ou «pour sauver les contaminés »! Ils prêchent dans l’opportunisme et le mensonge ! Pour eux, c’est l’occasion d’obtenir le maximum de signatures pour ensuite les faire valoir comme «force militante» algériennes représentatives et agissantes … Ce sont des menteurs, manipulateurs et opportunistes qui ne reculent devant rien, même en trompant l’honnêteté et la bonne foi des gens ! Pour eux quel que soit les dégâts et l’ignominie pourvu qu’ils atteignent leurs objectifs malsains ! S’en méfier !

S. NASSER

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

6 Commentaires

  1. Lire cette opinion de Mr Abdelkrim BADJADJA
    ________

    Mon opinion sur le rapprochement entre
    « Gouvernement Provisoire Kabyle » et Israël

    Ce que je comprends à travers ce voyage de Ferhat Mehenni en Israël c’est que bientôt il y aura une base militaire israélienne en Kabylie, si jamais cette région arrivait à obtenir son détachement de l’Algérie. Il faut bien admettre que ce « gouvernement kabyle » de Mehenni ne disposera pas des moyens financiers de son ambition : gérer la Kabylie en tant qu’état indépendant. Il aura besoin du soutien financier d’un pays tiers classé comme ennemi de l’Algérie : ISRAEL. Ce faisant, il faudra bien que Mehenni accorde une contrepartie à Israël : implantation d’une base militaire israélienne aux portes d’Alger. Et dans la foulée, Ferhat Mehenni pourra compter aussi sur les forces israéliennes pour mater tout mouvement de révolte qui se produirait en Kabylie parce qu’il sait très bien que la majorité des Kabyles sont des nationalistes enragés, qui luttent certes pour faire valoir leur identité amazigh, mais jamais au prix de la trahison du siècle.

    A mon avis, les israéliens feraient mieux de ne pas trop s’approcher des portes d’Alger, ce serait déclencher une déflagration générale conduisant les peuples maghrébins à s’unir en mettant de côté leurs divergences. Autrement dit, Israël risquerait de creuser sa propre tombe !
    Abdelkrim Badjadja, un algérien qui assume son identité dans ses trois dimensions : musulman, amazigh, arabe.

    Abdelkrim BADJADJA
    Consultant en Archivistique

  2. INTERVIEW ACCORDE par Ferhat MEHENNI à Farid Alilat de DNA:
    _____

    Un voyage qui passait mal. Une délégation du « gouvernement provisoire kabyle » (GPK), conduite par Ferhat Mehenni, avait effectué une visite de quatre jours en Israël… Ce voyage à l’initiative de ce ‘gouvernement’ fondé en juin 2010…REGALEZ-VOUS avec cette anthologie de stupidités et de traitrise ! Qu’il demande, chiche, à être déchu de sa nationalité algérienne !
    ——–

    EXTRAIT

    * DNA : Pourquoi ce voyage en Israël ?

    Ferhat Mhenni : C’est un voyage décidé depuis très longtemps et auquel rêve toute la Kabylie. Le gouvernement provisoire Kabyle, dès son installation en juin 2010, a pris la décision de prendre des contacts avec des amis pour organiser ce voyage. ….

    * Qui aviez-vous rencontré sur place ?

    Il y a des rencontres officielles et des rencontres informelles ….. Ce qui est du domaine public est la rencontre lundi 22 mai avec le vice-président de la Knesset, le parlement d’Israël, M. Danny Danon, député du Likoud.

    …..
    * Aviez- vous demandé des soutiens ?

    … La première étape est de se connaitre et de faire connaitre la Kabylie dans cette partie du monde où elle est inconnue ou méconnue, lui donner une existence internationale, du moins sur les tablettes des dirigeants du monde.

    * Quelles ont été les réactions de vos interlocuteurs ?

    Ils ne connaissent pas la Kabylie et ce n’est là qu’une simple prise de position qui en appelle d’autres à l’avenir. Mais, je peux dire que nous avons rencontré beaucoup de sympathie et de compréhension.

    * Aviez-vous évoqué les relations entre Israël et l’Algérie officielle qui ne reconnait pas l’existence d’Israël ?

    Ceci n’est pas notre problème. Si l’Algérie doit défendre sa cause avec Israël, elle n’a qu’à prendre langue avec les dirigeants de ce pays. Nous sommes les ambassadeurs du peuple kabyle et non de l’Algérie.

    ….
    * Vous vous considérez donc comme Kabyle et non Algérien ?

    L’Algérie a un gouvernement et nous ne sommes pas le gouvernement de l’Algérie. Nous défendons la cause de la Kabylie et non celle de l’Algérie.

    …..
    * Votre voyage en Israël suscite des polémiques et des critiques, vous en êtes conscients ?

    Ce sont des non-kabyles qui nous condamnent, … Tous ceux qui nous condamnent aujourd’hui n’ont jamais condamné les massacres de jeunes en Kabylie durant le printemps noir en 2001… Que Bouteflika serre la main de Barak et s’entretienne avec lui pendant quelques minutes, tout le monde se tait. Que Ferhat serre la main du vice-président de la Knesset et c’est le tollé. …

    * Comprenez-vous que votre voyage puisse choquer alors que l’Etat d’Israël refuse de reconnaitre le droit aux Palestiniens de disposer d’un état libre ?

    Je suis en Israël pour défendre la cause kabyle. Ceux qui sont choqués par notre présence sont-ils choqués par le sort réservé par l’Etat algérien au peuple kabyle ? Je me suis promené à Jérusalem et j’ai vu des arabes heureux de vivre dedans…

    * Vous ne répondez-pas à ma question…

    Ceux qui sont choqués me choquent par leur indifférence au déni d’existence du peuple kabyle.

    * Vous êtes interdit de séjour en Algérie. Pour quels motifs ?

    Je suis sous le coup d’un mandat d’arrêt en Algérie et je ne connais pas les motifs. Dernièrement, mon fils a été se faire établir une attestation de perte d’un document à Azzazga. Le préposé au commissariat a refusé de la signer au motif que son père est recherché en Algérie.

    * Votre gouvernement ne revendique plus l’autonomie de la Kabylie plutôt un autre statut…

    Notre gouvernement revendique le droit à l’autodétermination du peuple kabyle. Nous sommes passés du stade de la revendication de l’autonomie à celui de l’autodermination….Oui. Cela pourrait aller jusqu’à l’indépendance.

  3. Le MAK, Mehenni et Mnebhi ; le traitre algérien et le “Kaouad’* marocain d’Israël
    ——–
    Le MAK n’est qu’un autre instrument de propagande de l’Empire – franco-sioniste, de déstabilisation et de réserve.- visant à tromper, par les siens, les peuples retenus dans la stratégie hégémonique…
    ….
    Les Kabyles de services à qui la presse sioniste ou pro sioniste tend la main nous les connaissons ; même très bien ! Ils sont membres du MAK. Quand vous les contredisez dans leurs sites ils vous taxent immédiatement, en se relayant, de membre de la DRS, ou dépêché par la SM, de vendu, du système, les formules habituelles. La plupart de leurs membres sont des ignares ou des paumés. Ils singent les comportements des Européens dans les choses sales pour faire croire qu’ils sont « démocrates » « intelligents » et « intégrables » alors qu’ils sont de vulgaires arrivistes sans foi ni principes….

    Comme les sionistes qui se disent juifs et parlent au nom des juifs, nos Makistes se disent Kabyles et parlent au nom des Kabyles. La différence entre ces deux entités est que les 1er ont une idéologie claire et des objectifs déclarés alors que les second n’ont rien que du bavardage et la soumission à leur maitre français de préférence juif/sioniste. Un comportement lâche, sans repères ni racines, souvent soulard et surtout exécutant, en abrutis, la stratégie de leurs maitres…..

    Ce ‘plouc’, avec ses tarés, de ‘fafa’(1) qui avait été reçu à l’ambassade de l’entité sioniste à Paris en 2009, pour être ‘formaté’, aura sans aucun doute la réponse appropriée de ces fiers kabyles, nationaliste farouche, jamais traitres. Bien-sûr que Mehenni n’en a cure car il veut son « royaume » comme Ubu, mais il payera tôt ou tard lui et ses galopins leur félonie.

    https://www.legrandsoir.info/le-mak-mehenni-et-mnebhi-le-traitre-algerien-et-le-%CB%9Ckaouad-marocain-d-israel.html

  4. Bien que très minoritaires en Kabylie les Mako-berbéristes sont vus d’un œil méfiant par l’écrasante majorité des Kabyles. Ces derniers les évitent connaissant leurs fourberies et leur violence sournoise!
    Lors des élections, ils n’ont cessé, dans les villages surtout, de menacer la population si d’aventure elle allait voter! Ils se sont même permis de détruire les urnes et d’emmurer le siège des petites communes!
    C’est leur “démocratie”!

    Voici ce que dit d’eux l’analyste politique, Brahim Zitouni :
    «c’est le MAK qui a empêché par la force et la terreur des algériens à voter le jour du scrutin présidentielle à Bejaia et à Tizi Ouzou où le taux de participation a été respectivement de 0.18% et 0.02%.

    « Par exemple à Bouira nous avons vu un taux de participation à l’élection de 20% et un score de 63 % pour Abdelmadjid tebboune; ça veut dire que la Kabylie vote exactement comme le reste de la nation », a-t-il expliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.