Huit libanaises figurent dans le classement du Forbes Middle East magazine des femmes les plus puissances de la région. 

Lire l’article en anglais

Parmi elles, Elissar Farah Antonios figure au 26ème rang. Elle dirige la filiale aux Émirats Arabes Unis, au Levant et en Irak de Citibank, un monde où elle évolue depuis 29 ans, permettant d’avoir généré un chiffre d’affaire de 720 millions de dollars à l’établissement bancaire. 

Autre libanaise, Caroline Fattal Fakhoury, vice-présidente du Groupe Fattal, est classée au 39ème rang régional. Elle est suivie, au 45ème rang par Christelle Saghbini, dirigeante de la filiale de Sanofi en Egypte et au Soudan puis de Leila Hoteit, au 52ème rang. Cette dernière est associée au sein du groupe Boston Consulting. 

Ingrid Chalhoub, présidente du groupe Etoile figure au 71 rang, Randa al-Assaad du Arif and Bintoak Consulting Architects and Engineers au 76ème rang et Farah Foustok, présidente de la filiale locale de Lazard Gulf Limited au 79ème rang. 

Enfin, Mona Bawarshi, président du Gezairi Transport Group, ferme le classement à la 100ème place. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.