La ville de Tripoli. Crédit Photo: François el Bacha, pour libnanews.com. tous droits réservés.
La ville de Tripoli. Crédit Photo: François el Bacha, pour libnanews.com. tous droits réservés.

Une réfugiée syrienne identifiée par ses initiales Z.G et née en 1994 s’est immolée par le feu devant le centre des Nations-Unies de Tripoli au Nord du Liban avant d’être transportée par La Croix Rouge Libanaise à l’hôpital Al Salam.

Elle venait d’être tout juste informée que sa demande pour émigrer était toujours sous étude.

Pour rappel, plus d’un million et demi de réfugiés syriens se trouvent actuellement au Liban. Leur situation s’est aggravée avec la crise économique qui touche durement le Pays des Cèdres. Outre le fait que 75% de la population libanaise vit actuellement sous le seuil de pauvreté, 90% des réfugiés s’y trouveraient également. 

Cette crise pousse de nombreux réfugiés mais également de nombreux ressortissants libanais à tenter de quitter le pays des cèdres, notamment vers Chypre via de véritables boatpeoples.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.