Le 23 Janvier 2019, l’opposant Juan Guaido s’autoproclame Président du Venezuela, Donald Trump et quelques partenaires l’approuve aussitôt. 
Pourtant, comme le prouve le graphique des résultats de l’élection présidentielle où Juan Guaido ne figure même pas, le président Maduro a été élu il y’a quelques mois, avec 68% des voix, dans un scrutin que la majorité des observateurs a trouvé régulier. 

« Une des rengaines de Washington et de ses satellites latino-américains ou européens est d’affirmer que les élections au Venezuela ne s’alignent pas sur les standards internationaux en la matière. Ce qui est évidemment faux, mais nécessaire dans ce processus politico-médiatique visant à ne pas reconnaître la légalité de l’élection du 20 mai 2018, et la légitimité du résultat. Pour saisir l’hypocrisie de ces gouvernements sur le pied-de-guerre, attardons-nous un instant sur les conditions électorales offertes au peuple vénézuélien depuis l’approbation par référendum de la Constitution bolivarienne, le 15 décembre 1999. Notre lecteur pourra aisément se faire une idée de la transparence des élections au Venezuela en comparant ces mécanismes électoraux avec ceux à l’œuvre dans son propre pays. 
Au Venezuela, pour éviter les fraudes, les élections ne sont pas organisées par l’exécutif via le ministère de l’Intérieur. La Constitution de 1999, qui reconnaît l’existence de cinq pouvoirs indépendants – l’exécutif, le législatif, le judiciaire, le moral et le pouvoir électoral- laisse à ce dernier la tâche d’organiser les processus électoraux, en fonction de la Loi organique des processus électoraux. 
Ce cadre légal, adopté en 2009, n’a pas été modifié depuis. Il a notamment permis l’élection de multiples représentants de l’opposition à des charges publiques. Aucun d’entre eux n’a d’ailleurs jamais émis de doute sur le bon déroulement du suffrage qui l’a donné vainqueur, et l’opposition n’a elle-même jamais remis en cause le cadre légal des processus électoraux. Ce qu’elle aurait pourtant pu faire au moyen d’un référendum d’initiative citoyenne, prévu pour abroger des lois par l’article 74 de la Constitution. Elle s’est toujours contentée de dénoncer les résultats des élections lorsqu’elle perdait, ou préventivement lorsqu’elle savait qu’elle allait perdre. 
En ce qui concerne le vote des citoyens, le Venezuela utilise un double système électronique et manuel. Lorsqu’on entre dans le bureau de vote, on s’identifie aux assesseurs avec sa carte d’identité et l’on active la machine à voter au moyen d’une reconnaissance biométrique. Il est donc impossible de voter deux fois ». 

Pour mieux comprendre l’acharnement contre ce pays, il faut savoir que les réserves de pétrole du Venezuela sont parmi les plus importantes du monde et que cela aiguise bien entendu l’appétit de l’impérialisme des USA et de leurs alliés qui essayent par tous les moyens d’y imposer un pouvoir qui leur est favorable, comme ils le firent par ailleurs en Argentine avec Jorge Rafael Videla et au Chili avec Augusto Pinochet, deux dictateurs de la pire espèce. 

L’humanité a su compter les morts et les désastres causés par le nazisme et les dictatures de toutes sortes, les juger parfois ; il est aussi grand temps de compter les morts et les désastres contemporains causés par ces honteuses invasions et ingérences faussement proclamées au nom de la démocratie et des droits de l’homme. 

Pour finir, il faut savoir qu’en géopolitique, les événements sont rarement ce qu’ils semblent être. A cet effet, je vous recommande aussi l’article suivant qui explique comment les institutions bancaires internationales s’acharnent à détruire le Venezuela et que les difficultés du pays ne sortent pas de nulle part 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 COMMENTAIRE

  1. Donc tout va bien au Venezuela depuis 2016 et tout est la faute de la banque internationale qui empêche Maduro d’exercer un mandat qui promeut les droits de l’homme, la libre expression…
    Auriez-vous la source du graphique présentée s’il vous plait?
    Êtes-vous déjà venu au Venezuela? Ou en Amérique Latine en générale?

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.