Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com
Moins d'une minute de lecture

Après une journée hier marquée par le début des consultations parlementaires visant à former un nouveau gouvernement et le fait que la plupart des partis politiques aient indiqué ne pas souhaiter participer directement au prochain cabinet de Mustafa Adib, toute en le soutenant, conformément à leurs engagements pris devant le président de la république française Emmanuel Macron qui était présent au Liban le 1er septembre à l’occasion du centième anniversaire de la proclamation du Grand Liban, la livre libanaise regagne du terrain en face au dollar, avec un taux de change de 7250 LL/USD à l’achat et de 7350 LL/USD à la vente au marché noir.

Les taux de parité dit-du marché demeurent inchangés à 3900 LL/USD ainsi que le taux officiel toujours à 1507.5 LL/USD.

En effet, la mise en place rapide d’un nouveau gouvernement est très attendue par la communauté internationale.

Il reviendra à ce dernier d’appliquer le programme de réformes économiques et monétaires nécessaires à l’obtention d’une aide économique internationale pour relancer l’économie locale durement impactée par la crise et une récession qui attendra 24 % cette année.

Ce sujet, la France, qui se présente comme chef de file de la communauté internationale, aurait remis un calendrier d’actions à accomplir par le prochain gouvernement.

Cela nécessitera évidemment la coordination sans faille entre prochain cabinet et parlement en vue d’adopter le plus rapidement possible les mesures législatives nécessaires pour la mise en place des réformes exigées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.