Beyrouth, le mercredi 27 mai 2020 | Dans le cadre de son plan d’action spécial COVID-19, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a lancé, du 10 avril au 5 mai 2020, un appel à projets international pour soutenir, au sein de ses établissements membres, des initiatives d’étudiant·e·s, d’élèves-ingénieur·e·s et de jeunes chercheur·e·s liées à la pandémie. Si un fonds exceptionnel de 500 000 euros y était initialement consacré, le grand succès qu’a connu cet appel, près de 2000 projets de 79 pays, et la qualité des projets proposés ont conduit l’AUF à doubler sa subvention qui atteint désormais un million d’euros et permettra de financer 92 projets issus de 87 établissements membres dans 44 pays. 

Au niveau de la région Moyen-Orient, 8 projets ont été sélectionnés, 4 du Liban, 2 d’Iran, 1 de Chypre et 1 de Djibouti.  Les 4 projets libanais sont  portés par 3 universités  : Un robot d’assistance médicale COBOT-19, porté par Jean Sawma de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, un revêtement antiviral auto-désinfectant pour des équipements de protection individuelle (gants, combinaisons), porté par Jihane El Rahbany de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, une Corona-map portée par Bechara El Bouna de l’Université Antonine et un respirateur médical complet avec des options spécifiques pour Covid-19, porté par Rafic Younes de l’Université Libanaise.

L’objectif de cet appel à projets était d’accompagner la réponse de la communauté universitaire à la pandémie et de soutenir le développement de solutions à impact technologique et/ou social immédiat pour aider les systèmes de santé et les populations à faire face à cette crise sanitaire inédite.

Les dossiers recevables ont été évalués par des comités d’experts rattachés aux 10 directions régionales de l’AUF dans les Amériques, en Asie-Pacifique, dans la Caraïbe, en Afrique centrale et Grands Lacs, en Afrique de l’Ouest, en Europe de l’Ouest, en Europe centrale et orientale, au Maghreb, au Moyen Orient et en Océan Indien.  

Les sujets proposés couvraient une grande variété de domaines : programmes d’aide aux populations vulnérables, fabrication de matériels de protection pour les soignants, projets de recherche sur des médicaments, applications numériques pour étudier la pandémie, etc.

À l’occasion de l’annonce des résultats de l’appel à projets, le Recteur de l’AUF, Slim Khalbous, a déclaré : « L’appel à projets international « Jeunes Chercheurs » lancé dans le cadre de notre plan COVID-19 a connu un succès sans précédent et je me réjouis de cette large mobilisation de la communauté scientifique francophone ! L’AUF avait prévu d’allouer un fonds de 500 000 euros, toutefois, face aux très nombreux projets de qualité reçus, j’ai décidé de porter exceptionnellement ce fonds spécial à 1 million d’euros afin d’en accompagner un plus grand nombre. De plus, j’engage dès aujourd’hui des démarches auprès de nos partenaires pour rechercher des financements additionnels et les inviter à soutenir ensemble la jeunesse francophone innovante ! »

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.