Le Liban se classe désormais au 162 rang mondial sur 174 pays et au 15ème rang régional parmi 18 pays concernant le risque pays, indique Euromoney au 2ème semestre 2020.

Le pays des cèdres a perdu 62 sur une année. Il se situait au 100ème rang au niveau mondial et à la 11ème place au niveau régional au 2ème semestre 2019.

Cette régression est la plus importante au Monde.

Ce classement prend en compte 5 facteurs, un facteur politique, économique, structurel, l’accès aux marchés internationaux des capitaux ou encore des indicateurs concernant la dette publique. Il a ainsi perdu 99 places au niveau de l’accès aux marchés internationaux, après l’état de défaut de paiement, 55 places concernant sur le facteur économique en raison de la crise que traverse le pays des cèdres, 46 places en raison de faiblesses structurelles et 36 places concernant le facteur politique en raison de la possible dégradation des conditions sociales.

Au total, le Liban n’obtient que 22.91 points ce semestre contre 24.05 points le semestre précédent et 37.19 points par rapport au 2ème semestre 2019.

Le pays des cèdres se trouve désormais à un classement de risque plus élevé que le Yemen, le Vénézuela ou encore le Soudan.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.