Turkey's President Recep Tayyip Erdogan speaks during a televised interviews in Istanbul, late Sunday, Jan. 5, 2020. Erdogan called for de-escalation between Iran and the U.S. following America's killing of Iranian Gen. Qassem Soleimani's in a drone strike in Baghdad, Iraq. Erdogan says the slaying of Soleimani will likely not go unanswered, and voiced concern about regional security risks.(Presidential Press Service via AP)
Moins d'une minute de lecture

La communauté arménienne libanaise manifeste devant l’ambassade de laTurquie au Liban pour protester contre l’implication d’Ankara au côté de l’Azerbaïdjan. Un portrait du Président turc Recep Tayyip Erdoğan a été brulé devant la représentation diplomatique.

Il ne s’agit pas de la première manifestation de la communauté arménienne au Liban.

Le Liban héberge une importante communauté arménienne, dont le nombre estimé est de 100 000 à 150 000 personnes. Elle participe activement à la vie économique comme en témoignent de nombreuses entreprises, politique avec la présence de plusieurs députés arméniens au sein du Parlement et des ministres ou encore publique. 

Pour rappel, des combats ont éclaté le 27 septembre 2020, provoquant la mobilisation générale et l’instauration de la loi martiale entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Depuis le conflit entre les 2 pays au sujet de l’enclave du Haut Karabagh se poursuit. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.