Le Jeudi 27 Juin, la conférence inaugurale de l’Association Libanaise des Partenariats Public-Privé (PPP), fondée par le cabinet FIDAL en France, le cabinet CBA en Italie et le cabinet Eptalex-Aziz Torbey à Beyrouth, a eu lieu à l’hôtel le Gray, Beyrouth.

L’Association libanaise des PPP est une ONG dédiée à soutenir et à promouvoir les efforts des autorités libanaises pour la reconstruction des infrastructures au Liban à travers les modèles PPP.

Son Excellence le Président de la République Libanaise, le Général Michel Aoun, était représenté par le Ministre de l’Économie, M. Mansour Bteich, et le Ministre des Affaires Etrangères et des Expatriés M. Gebran Bassil était représenté par M. Bilal Kabalan, Directeur des Affaires Économiques. 

La présence et la participation de plusieurs hauts fonctionnaires et experts internationaux ont été remarquables. La conférence a témoigné la présence d’ambassadeurs d’Europe et du Moyen-Orient, de banques, de sociétés privées et de grands groupes.

Après l’hymne national et le discours d’ouverture d’Alexandre Rizk, président de l’Association, la conférence a été divisée en deux panels modérés par Baki Manache, avocat français et co-fondateur de l’Association.

La première Table-Ronde avait pour objet de mettre enlumière les conditions de succès de la mise en place des PPP et des écueils à éviter.

Les intervenants étaient principalement Diala Chaar, chef de projet au Conseil Supérieur de la Privatisation et des Partenariats Public-Privé, Christian Jabre de KPMG, Jean Oriou de FIDAL, Joseph Bou Nader représentant VINCI et Paolo Esposito, avocat Italien de CBA.

Les experts internationaux ont exposé les aspects fondamentaux de la coopération publique et privée et ont partagé leurs expériences et leurs connaissances avec les participants. Venant de milieux juridiques, financiers et industriels, les intervenants ont souligné l’importance de distinguer entre privatisation et PPP.

Ils ont également mis en lumière le rôle de chaque partie au partenariat et les conditions nécessaires à la mise en œuvre d’un PPP efficace sur la base d’un contrat à long terme et d’un ensemble de règles simples, claires, opérationnelles et stables.

Au cours de la seconde Table-Ronde de la conférence, les intervenants ont évoqué les opportunités des PPP sur le marché libanais, en particulier dans les secteurs des infrastructures, économique et sociaux. Un discours d’ouverture a été prononcé par Ziad Hayek, ancien Secrétaire Général du HCPP et président actuel de l’Association mondiale des unités PPP et des professionnels du PPP, suivi par la participation des intervenants: Rita Waked, avocate Libanaise spécialisée dans le PPP et Joe Khoury de MAN Entreprise représentant les points de vue du secteur privé Libanais.

À la lumière des nouvelles perspectives de mise en œuvre présentées par la nouvelle loi sur les partenariats public-privé n ° 48 de 2017, il a été convenu que les réformes structurelles, la coopération, l’intérêt mutuel et la bonne gouvernance offriraient au Liban de nombreuses possibilités pour profiter du partenariat en vue d’une croissance économique, tout sur la base des meilleures pratiques internationales.

L’Association libanaise des PPP se présente comme une plateforme pour la coopération entre spécialistes nationaux et internationaux, pour un regard enthousiaste sur les évolutions futures au Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.