Les carrières de Pierre Fattoush vues depuis les fermes de Taanayel. Crédit Photo: François el Bacha
Moins d'une minute de lecture

Pierre Fattoush, frère de l’ancien ministre et député Nicolas Fattoush, serait décédé de complications suite à sa contamination, il y a 1 mois par le coronavirus COVID-19.

L’homme d’affaires était notamment impliqué dans le dossier de la très controversée cimenterie d’Ein Dara, dans le Chouf, obtenue en 2017 et qui avait fait l’objet d’une grande polémique en raison de son impact sur l’environnement. Ainsi, cette localité figurerait désormais dans le classement des zones les plus polluées du Liban. La décision de mettre en place une cimenterie, adoptée à l’origine par le ministre de l’industrie, Hussein Hajj Hasan, avait été remise en cause par son successeur Waël Abou Faour. La décision de fermeture de la cimenterie avait été invalidée par la suite par le Conseil de l’Etat.

Il avait également été accusé d’évasion fiscale par le procureur financier, le Juge Ali Ibrahim.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.