Après la dégradation des conditions sociales et économiques et suite à la détérioration brutale la semaine dernière de la parité entre livre libanaise et dollar, la semaine commence avec un important mouvement de protestations et l’interruption de nombreux axes routiers, tant dans la capitale libanaise, Beyrouth que dans les différentes régions du pays des cèdres.

À Beyrouth, des poubelles ont été incendiées place des Martyrs au niveau de la Mosquée Al Amine et de l’Immeuble An Nahar. La circulation est également perturbée à Saïfi et dans la crainte de voir le Ring Fouad Chéhab être coupé. L’axe de la Citée Sportive est également interrompu à la circulation tout comme l’accès à la Banque du Liban et aux rues adjacentes du quartier de Hamra. La circulation de la Corniche Mazraa est également coupée dans les 2 sens.

Dans la banlieue sud, la circulation est perturbée par de nombreux barrages routiers mis en place au niveau des localités de Khaldeh, Dohat Aramoun, Bchamoun et de Choueifat où des incidents s’étaient produits ces derniers jours.

Au Nord du Liban, L’axe Kousba en direction de Moghar est coupé par des pneus enflammés.

Dans la Békaa, l’axe Rachaya-Masnaa voit son trafic routier être interrompu depuis déjà plusieurs jours.

Dans le caza de Batroun, la circulation routière est interrompu au niveau de la localité de Heri.

Au Sud du Liban, les voies d’accès entre Saïda et Tyr sont interrompues par des pneus préalablement incendiés et cela à plusieurs niveaux, dont Saksakia, Adloun, Nabi Sari. À Saïda même, la circulation est interrompue rue des Banques.

Le Hezbollah et Amal mettent en garde contre une explosion sociale si le gouvernement ne se forme pas rapidement

Ce mouvement intervient alors que le Hezbollah et Amal ont mis en garde contre une explosion sociale si un gouvernement crédible n’était pas formé rapidement pour sauver le pays touché par la crise, appelant tant le Président de la République, le Général Michel Aoun que Saad Hariri a des compromis pour en accélérer la formation.

Des manifestations ont eu lieu même dans les fiefs des 2 partis chiites, généralement calmes.

Le secrétaire adjoint du Hezbollah, le cheikh Naim Qassem, a ainsi appelé Aoun et Hariri à faire des concessions pour aider à résoudre la crise du cabinet. S’exprimant dans une interview télévisée cette semaine, Qassem a déclaré que le Hezbollah avait proposé une solution basée sur des concessions mutuelles, Saad Hariri acceptant d’augmenter le nombre de membres du Cabinet de 18 à 20 ou 22 et Aoun abandonnant sa demande de droit de veto.

Saad Hariri toujours à l’étranger alors que Hassan Diab menace de se retirer de son rôle de premier ministre sortant

Le Premier Ministre désigné Saad Hariri se trouve toujours aux Emirats Arabes Unis, indiquant toujours attendre l’approbation de la présidence de la république face à ses propositions alors que le premier ministre sortant Hassan Diab a indiqué se réserver le droit au retrait et indique qu’il pourrait y recourir en dépit de ses convictions, s’interrogeant sur la capacité des autorités actuelles à faire face aux prochaines répercussions et à la souffrance de la population, décrivant le Liban comme un pays au bord de l’explosion après son effondrement.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.