Le drapeau libanais à Nabatiyé, la Liberté guidant le peuple. ( Source Photo Facebook, DR)
Le drapeau libanais à Nabatiyé, la Liberté guidant le peuple. ( Source Photo Facebook, DR)

Le libanais conduit si justement la tolérance extrême à la révolte. Les réactions tardives expriment l’appel ultime pour un changement radical dans un contexte désastreux. Elles sont en partie issues d’un mode d’éducation  traditionnel, gravement viscé à l’autorité parentale. Le jeune va davantage subir l’appropriation par ses aînés de son droit d’indépendance avec en contre partie les refuges privilégiés et les gratifications. Nos parents articulent bien plus souvent la culture de l’obéissance alors que l’apprentissage du jeune consiste à initier et à stimuler son autonomie.  C’est celà qui lui permet de prendre en charge progressivement ses propres alternatives et ses comportements. 

En assurant la confiance des siens la personne se sent entourée et en sécurité. Il suffirait de manier les formes et les contours obligés afin de présenter la différence acceptable. Cependant, la maturité d’une personne ne se mesure pas aux degrés de soumissions et de concordances opportunes mais à prendre en main un parcours responsable et conséquent. Le “citoyen” de nom sait qu’il a si peu ou si rarement pris en charge son rôle depuis l’indépendance de son pays. Il a surtout attendu que les solutions aux problèmes du Liban viennent des mêmes personnages jusqu’à la catastrophe totale. Quant à la “neutralité”, il faudrait la saisir non seulement comme une demande d’aide ultime à la communauté internationale mais comme l’urgence de la transformation en chacun de nous.

La préservation du non engagement du Liban dans les conflits extérieurs est indissociable d’un accord intrapersonnel et intra-communautaire. Il aurait pour but de défendre les valeurs indispensables entre les libanais et ce, à distance des tensions historiques et des problématiques inachevées. Libérons nous d’abord de nos dépendances émotionnelles ! Exerçons le véritable dialogue, en face à face et à tous les niveaux. Ce sera alors un fait nouveau et la preuve qu’au delà des mots, la civilité est en sécurité, la pratique démocratique prévaut sur tout autre intérêt et la crédibilité de l’individu s’inscrit enfin selon une pratique citoyenne quotidienne. On pourra alors incarner ensemble et transmettre un “message” ininterrompu de coexistence, unique dans le monde ! 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Psychothérapeute Spécialisé en gestalt thérapie, Consultant et Formateur.