Dans de nombreux pays, des citoyens oubliés ont arboré un Gilet Jaune pour se faire remarquer. Ils dressent sensiblement le même constat vis a vis de leur classe politique :

Au cœur du pouvoir, ils n’ont plus de cœur.
À trop chercher la gloire, ils ont perdu l’honneur.

Au cœur du pouvoir, se jouent leurs rancœurs.
Le peuple et ses déboires comptent pour du beurre.

Au cœur du pouvoir, le dédain est une valeur.
Le citoyen hagard n’est qu’un vil électeur.

Au cœur du pouvoir, se gavent les prédateurs.
Les humains sont des poires, sans aucune saveur.

Au cœur du pouvoir, ils entassent le bonheur
Par liasses de dollars, aux sanglantes couleurs.

Au cœur du pouvoir, les dents tout en blancheur
Abritent un réservoir, de vide et de noirceur.

Au cœur du pouvoir, ils n’ont plus de cœur.
Mais nos cœurs ont un pouvoir, qu’ignorent ces crève-cœurs…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.