President-Obama-in-the-White-HouseObama considère une possible action unilatérale contre la Syrie, Obama semble être sur les traces de Nixon puisqu’en août 1969, ce dernier a indiqué à Henry Kissinger avoir donné l’ordre de bombarder Damas suite au détournement d’un vol Los Angeles-Tel Aviv en transit à Rome et appartenant à la TWA 840 par le Front Populaire de Libération de la Palestine. Ce dernier avait été alors contraint à se poser dans la capitale syrienne.
Les USA nous ont habitué à une unilatéralité depuis fort longtemps, notamment en Irak en 2003 ou une guerre a été engagée sans mandat international, avec une coalition internationale. On en connait aujourd’hui le prix payé, notamment avec une région moyen-orientale plus instable que jamais, en proie aux actions d’islamistes qui ne cherchent qu’à instaurer le chaos.
Aujourd’hui, les USA envisagent donc d’intervenir même sans la constitution d’une coalition internationale, grossière erreur mais on ne peut que douter qu’ils aient appris des erreurs passées et cela constitue une nouvelle déception par rapport à l’administration Obama qui prétendait en avoir fini avec la politique moyen-orientale qui prévalait avec celle de Georges Bush. Mais comme d’habitude, ils resteront irresponsables, partant une fois l’acte irréparable commis, la queue entre les jambes, comme en Irak, comme en Afghanistan…