Répondre au déséquilibre national par des intelligences fonctionnelles

4

La Gestalt Therapie est une approche  thérapeutique humaniste qui initie la pratique de la conscientisation, la réactualisation du vécu et la responsabilité de répondre au manque de cohérence intime.

« Le Gestalt-thérapeute …accompagne le cours de la présence…et permet l’intensification de la conscience immédiate et intégrative, la mise à jour … des interruptions momentanées de l’ajustement créateur, au profit de routines,… L’ici-maintenant est une forme de conscience et d’attention du thérapeute à ce qui se déploie dans la situation, au « comment » ce qui est dit est dit, ce qui est agi est agi… » (1).

Les intelligences fonctionnelles sont l’objectif d’un projet de coexistence intrapersonnel et interactif  pour les gens de mon pays. L’Etat libanais et le citoyen souffrent de corruptions flagrantes mais aussi du grand déséquilibre au niveau de la pratique des comportements. Il est devenu indispensable de rétablir une gouvernance effective, cohérente, dynamique et ouverte à toutes les  initiatives et les compréhensions positives. La méconnaissance et le peu de considération effective des souffrances et des intolérances du libanais dérèglent gravement le sens des applications démocratiques.

La verbalisation effrénée des prétextes, des justificatifs, des accusations et de l’impuissance ont pris dramatiquement le pas sur la recherche des raisons et des devoirs faute de la prise en charge individuelle  de soi. La communication horizontale avec les composantes de la nation repose d’abord sur la reconnaissance explicite des potentiels, des réussites, mais aussi sur un aveu clair des échecs, des répétitifs malsains, des démissions et des résignations . Le citoyen s’est plutôt habitué à réserver son rôle au maintien des spécificités historiques et contextuelles, au passé des ancêtres, aux impacts familiaux et féodaux, au souvenir des morts et des martyrs, aux appartenances religieuses et aux convenances communautaires et régionales. Il préfère convenir à suivre l’installation des routines et les dépendances multiples avec une dynamique réduite, hésitante et peu évolutive au lieu de faire face à son propre malheur, de poursuivre des actes
utiles et de les mener à bon terme.

Le chantier du rétablissement identitaire fonctionnel concerne des réflexions qui dérangent beaucoup de libanais. Il permet pourtant d’expérimenter des échanges difficiles mais aussi des pratiques différentes, efficaces et progressives. Le vivre ensemble, au delà des conflits tacites et des faux semblants requiert que la personne découvre les points de confiances communes et des conflits profonds. L’initiation au changement commence par une dimension intrapersonnelle qui se distingue de l’autosuffisance pontuelle pour des règlements provisoires et éphémères.

Ce travail consiste à initier les uns et les autres au processus d’apprentissage intégratif. Celui qui permet de reconquérir la place de la considération intime au quotidien. Des niveaux d’informations et de formations seront adressés aux familles, aux écoles, aux universités, aux professionnels et aux ministères. Leurs objectifs sont de constituer la place interactive du partenariat avec des attitudes, des comportements et des réalisations effectives. Ces caractéristiques mènent  au développement et à la préservation des valeurs humaines entre nous. Celles qui favorisent des ententes sincères malgré les obstinences et abstinences multiples. Il s’agit ici d’introduire une mentalité de réflexion rigoureuse. Celle qui respecte et considère les potentiels autant que les limites des gens afin de réhabiliter des échanges durables.

Le but principal de ce projet est d’enclencher un processus progressif de participation avec nos diverses composantes. Des dates seront proposées prochainement pour une conférence-débat, des ateliers de faire face et des séminaires de formations.

Il s’agira de travailler ensemble sur les moyens de combler le vide communicatif béant chez le citoyen et entre les personnes de diverses tendances.

Ces propositions indiquent un pas en avant pour grandir bien tard mais autrement. En choisissant des apports spécifiques et pratiques on favorise lentement mais sûrement un rétablissement identitaire national et la cohérence dans le changement.

(1) Jean Marie Robine, fondateur et ex-Directeur de l’IFGT, ref, La Gestalt Therapie 50 ans plus tard.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.