11898915_1631969367065178_3238784935900796392_n

Plusieurs milliers de manifestants ont répondu nombreux des différentes régions libanaises, de la Békaa au Akkar, en passant par le Sud Liban et le Mont Liban, à l’appel du collectif #Youstink et des différentes organisations qui se sont ralliées pour protester contre la corruption des autorités libanaises et réclamer la prise en charge par l’Etat des services publics essentiels comme l’électricité, l’eau, la sécurité. Plusieurs convois ont convergé depuis différents points de rencontre, de Gemmayzeh, mais également de Hamra ou ils entendaient protester à proximité du Ministère de l’Intérieur contre les violences faites à l’encontre des protestataires suite aux incidents entre Forces des Sécurité Intérieure et des éléments proches de partis politiques et d’intérêts financiers qui s’étaient infiltrés parmi les manifestants. Certains étaient déjà présents dès cet après-midi, 16 heures.

A cette occasion, 500 volontaires ont été mobilisés en coordination avec les services de l’ordre afin d’assurer la sécurité des manifestants et éviter des incidents à l’image de ceux qui ont déjà eu lieu les derniers jours alors que l’Organisation Non Gouvernementale Amnesty International a publié aujourd’hui un rapport appelant le gouvernement à l’ouverture d’une enquête concernant l’utilisation excessive de l’usage de la force.

Le Collectif #Youstink qui entend obtenir la démission du Ministre de l’Environnement Mohammed Machnouk, et l’ouverture d’enquêtes concernant l’attribution – à l’occasion d’un appel d’offre aujourd’hui annulé – du ramassage des ordures en raison des prix jugés excessifs offerts par les sociétés candidates, incarne désormais le rejet de la classe politique actuellement au pouvoir au Liban par la Société civile. Ils exigent ainsi, des élections parlementaires préalables à l’élection d’un nouveau président de la République et l’abolition du confessionalisme politique accusé d’être à l’origine de la paralysie du système étatique actuel.

Sur le Net: La page de l’évènement (Facebook), la page du collectif #Youstink

Pour comprendre la crise 

Opinions: