Un ressortissant libanais né en 1989 et identifié par ses initiales, A.N., a été arrêté par les Forces de Sécurité Intérieure (FSI), indique un communiqué. Ses victimes, des fillettes, seraient âgées de 15 ans et de 10 ans.

Selon le communiqué, le motus operandi de l’homme consistait à contacter les filles via les réseaux sociaux et notamment via WhatsApp, pour les attirer chez lui. Le 29 septembre 2019, 2 plaintes auraient été déposées par 2 mères concernant la disparition de leurs filles. Elles avaient également constaté que le téléphone portable d’une d’entre elle était déconnecté.

Les Forces de Sécurité Libanais ont réussi à localiser les 2 fillettes qui ont été examinés par un médecin légiste et ont donné leur témoignage en présence d’un travail social, comme l’exige la réglementation locale. Selon elles, elles auraient été violées au domicile de l’homme qui les aurait invité à se rendre chez lui.

Arrêté et interrogé par les enquêteurs, ce dernier aurait admis avoir procédé de la sorte et a été déféré aux autorités compétentes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.