Capture d’écran 2015-08-29 à 19.30.38
Crédit Photo: Page FaceBook d’Offre-Joie

En présence de plusieurs milliers de personnes, réunies Place des Martyrs, au coeur même de Beyrouth, que le collectif YouStink, désormais soutenu par plusieurs dizaines d’associations issues de la société civile dont Offre-Joie notamment, a accordé 72 heures, un véritable ultimatum, aux autorités pour répondre à ses demandes. Les exigences sont claires: Démission du Ministre de l’Environnement Mohammed Machnouk qu’ils accusent d’être à l’origine de la crise des ordures, élection d’un nouveau président de la République et d’un nouveau parlement, faute de quoi le mouvement menace de recourir à des mesures par palier non limitées à la capitale libanaise, de rejeter la violence et ne dit pas la craindre.

Précédemment, plusieurs convois ont convergé depuis différents points de rencontre, de Gemmayzeh, mais également de Hamra ou ils entendaient protester à proximité du Ministère de l’Intérieur contre les violences faites à l’encontre des protestataires suite aux incidents entre Forces des Sécurité Intérieure et des éléments proches de partis politiques et d’intérêts financiers qui s’étaient infiltrés parmi les manifestants. Certains  protestataires venus de différentes libanaises, du Akkar au Sud Liban, de la Békaa et de Beyrouth, étaient déjà présents dès cet après-midi, 16 heures.

A cette occasion, 500 volontaires ont été mobilisés en coordination avec les services de l’ordre et les responsables de l’Armée Libanaise afin d’assurer la sécurité des manifestants et éviter des incidents à l’image de ceux qui ont déjà eu lieu les 7 derniers jours alors que l’Organisation Non Gouvernementale Amnesty International a publié aujourd’hui un rapport appelant le gouvernement à l’ouverture d’une enquête concernant l’utilisation excessive de l’usage de la force.

Parmi les personnalités présentes, l’ancien ministre de l’intérieur que beaucoup considèrent comme candidat possible à la Présidence de la République, Ziad Baroud venu pour la première fois rejoindre la manifestation qui se déroule maintenant depuis une semaine. Fouad Abou Nader, Charbel Nahhas, y étaient également présents sur les lieux.

Des incidents pour le moment mineurs ont eu lieu Place Riad Solh alors qu’un petit groupe de protestataires s’est détaché de la manifestation qui se déroule Place des Martyrs à l’appel du mouvement #YouStink ou sont présentes plusieurs milliers de personnes.

Après avoir passé une première barricade installée par les forces de sécurité, les individus présents se sont retiré et ont mis le feu à une poubelle, alors que les Forces de Sécurité en charge de la protection du Grand Sérail ont demandé à ce que le calme soit préservé. Ils ont également acheminé sur place des canons à eau afin de prévenir tout débordement.

A l’étranger, également, plusieurs centaines de ressortissants libanais se sont réunis dans les principales villes européennes, Londres, Paris et Berlin notamment, en signe de soutien aux manifestants.