Des manifestants ont fermé plusieurs routes à la circulation dans la capitale, annonce l’ANI. Il s’agit notamment du cas de la corniche Mzraa. Les protestataires dénoncent la détérioration des conditions sociales et économiques et la détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar, ainsi que la hausse des prix ou encore la fermeture des banques libanaises.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.