Suite à la destruction arbitraire des cales sèches du port phénicien de Minet el-Hosn  à Beyrouth, l’Association pour la Protection du Patrimoine Libanais appelle tous les Libanais sans exception, à participer au flash-mob citoyen  (mobilisation éclaire) devant le ministère de la Culture, près du Bristol à Hamra, le jeudi 28 juin 2012 à midi.

L’APPL dénonce le génocide culturel qui a eu lieu ce mardi avec la destruction de l’installation portuaire phénicienne et explique que ce sit-in demande de manière civile la démission du ministre de la Culture M. Gaby Layoun qui a remis en cause le classement du site sur l’Inventaire Général des Monuments Historiques.

La décision du ministre et l’action immédiate des promoteurs sont illégales,  puisque la décision ministérielle n’a pas été publiée dans le Journal Officiel comme il se doit afin d’informer le public libanais. Par conséquence, le ministre a outrepassé ses compétences au mépris même de la loi libanaise, et se trouve juridiquement responsable de la destruction de ce patrimoine unique.

En tant que membre de la société civile, Libnanews s’associe à cet appel.
Évènement de l’APPL sur Facebook

Pour plus d’infos sur le site phénicien :

–          Port phénicien de Beyrouth : L’ICOMOS sceptique face aux propos du ministère, propose l’intervention de ses experts

–          Les archéologues locaux et internationaux catégoriques : « Les cales phéniciennes de Minet el-Hosn, à conserver à tout prix » (Vidéo)

–          Communiqué Libnanews concernant le tollé médiatique et politique au sujet du patrimoine libanais