Les négociations entre la présidence de la république et le premier ministre désigné Najib Mikati se poursuivent alors qu’une réunion a eu lieu hier.

Pour l’heure, en dépit du positionnement de Walid Joumblatt à ne pas désigner un nouveau ministre des déplacés, le premier ministre maintient qu’il souhaite le renvoi d’Issam Sharaf al-Din accusé de s’être rendu à Damas en vue de discuter du retour des réfugiés syriens.

Quant au président de la république, il maintient qu’il reste nécessaire de former un gouvernement de 30 ministres dont 6 ministres d’état, confirmant qu’il quittera le palais présidentiel de Baabda dans la nuit du 31 octobre.

Le président propose ainsi d’autoriser Najib Mikati à nommer les remplaçants à Amin Salam et Issam Sharaf El-Din, en échange de la possibilité de nommer 3 ministres d’État sur les 6 ministres.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.