Alors que certains organisateurs appelaient au report de la Marche consacrée à la Journée Internationale des Droits de la Femme en raison des risques provoqués par le Coronavirus, celle-ci a tout de même eu lieu actuellement dans les rues de la capitale Beyrouth.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient indiqué interdit les rassemblements en raison des risques induits par l’épidémie, après la découverte de plusieurs cas de personne atteinte par le COVID-19 dont l’origine est inconnue.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.