Koullouna, un bout du Liban chez soi !

Recevoir, chaque mois, un colis « découverte » avec une sélection d’articles dans un univers choisi, c’est le concept du discovery commerce, la « box ». Un marché à distinguer de celui des coffrets-cadeaux.
Ce modèle lancé aux Etats-Unis, en 2010 dans le cosmétique s’est rapidement propagé en France, l’année suivante et il s’est étendu, depuis, à de nombreux domaines… La box a tout pour plaire.

Positionnée à mi-chemin entre la communication et la distribution, la box fait une percée remarquée sur plusieurs marchés créant un nouveau modèle de consommation dans plusieurs secteurs d’activités, comme une boîte surprise sur abonnement, avec un assortiment d’articles sélectionnés et éditorialistes par thème. De plus en plus ces créations sont nombreuses loin de disparaître vue la diversité des acteurs de ce e-commerce, variant entre entrepreneurs, starts-up jusqu’aux grandes entreprises.

En dépit de cette rude concurrence, quelques jeunes créateurs trouvent encore des niches originales voire exceptionnelles et se concentrent sur le potentiel de leurs clients. C’est le pari lancé par la libanaise, Marielle Khayat avec sa nouvelle boîte « Koullouna » (Nous tous), s’adressant aux libanais expatriés dans le monde et leurs amis. Une « box » du pays du Cèdre, pleine de surprises, déposée chez vous par le facteur, avec des odeurs, des parfums, des souvenirs et des étoiles dans les yeux, des papillons dans le ventre et une envie de tout déballer, vous rappelant le Liban, et ce moyennant un abonnement mensuel.

Au déla de la démarche commerciale, « Koullouna » se veut à portée sociale, « il s’agit d’une nouvelle façon de contribuer au développement du pays à travers les frontières » d’après Marielle Khayat, fondatrice de «Koullouna», qui tient à nous préciser l’aspect social de sa démarche.

Libnanews, à Paris, a été à sa rencontre, afin de vous délivrer les idées et les ambitions qui se cachent derrière cette ambition « Koullouna », de nous livrer un peu du notre Liban dans une boîte accessible à tous.

Libnanews : Votre box, aux parfums du Liban, est un nouveau projet destiné aux libanais dans le monde et leurs amis, pouvez-vous nous parler de la genèse de votre projet ?

Marielle Khayat : J’ai grandi à Beyrouth. Après ma licence et quelques années dans le domaine du marketing, je suis partie en 2011 poursuivre mes études à l’étranger, entre la France, la Chine et les Etats-Unis. Cependant, mes racines sont restées bien ancrées au Liban et j’ai maintenu un lien très fort avec le pays.

J’ai toujours été passionnée par ce que le pays peut offrir. En juin 2011, j’ai publié, avec Diane Mehanna, un livre sur la disparition des métiers libanais LosingTouch, Beyrouth des petits métiers (Tamyras, ISBN : 9782360860166), qui dépeint la vie d’hommes et de femmes extraordinaires de Beyrouth. Les bénéfices des ventes ont été reversés à AEP, une organisation libanaise de microcrédit.

Malgré le fait d’être partie, je suis restée convaincue qu’être loin ne signifiait pas être déconnectée et j’ai encore le désir de contribuer au développement du Liban.

De l’étranger, à Paris, je voyais toutes ces initiatives locales libanaises qui faisaient avancer le pays et répandaient l’espoir et la positivité. Je voulais m’impliquer, mais c’était difficile de le faire de loin. Alors, avec le cèdre dans mon ADN, j’étais déterminée à trouver une façon de reconnecter la diaspora et les amoureux du Liban au pays. Et voici comment le projet « Koullouna » est né !

Libnanews : Koullouna est un projet de « box », une idée marketing à distance, à dimension sociale, comment comptez-vous lancer et développer le vôtre ?

Marielle Khayat : C’est une boîte d’abonnement mensuel que vous pouvez recevoir à votre porte, où que vous soyez, comprenant :

– Un bout de Liban dans une boîte : une composition thématique de produits libanais, conçus sur place avec passion, envoyés partout avec amour. Un concentré de culture, couleurs, goûts, senteurs et sons que vous ne retrouvez qu’au pays des cèdres.

– Une nouvelle façon de contribuer aux initiatives locales : Dans chaque box, vous découvrez une initiative locale ayant un impact positif au Liban. Une partie de votre abonnement mensuel lui sera reversée : un moyen de contribuer au développement du pays à distance !

De cette façon, les clients aident, collectivement à distance, leur pays à grandir et contribuent à un écosystème local vertueux :

« Koullouna » est une box qui s’adresse donc à toute personne qui aime le Liban et veut faire la différence !
– A vous, afin que vous restiez engagé dans le développement du pays
– A un proche étranger afin qu’il / elle puisse découvrir votre culture
– A votre ami qui habite à l’autre bout du monde pour qu’il puisse recevoir un morceau de Liban jusqu’à chez lui
– A vos enfants qui sont nés à l’étranger et qui s’interrogent sur leurs racines
– A n’importe qui d’autre qui aime le Liban!

Libnanews : Où en êtes-vous dans le lancement de la box Koullouna ?

Marielle Khayat : En Mai dernier, nous avons envoyé notre première box prototype à des amoureux du Liban à Paris, New York, Dubaï, Beyrouth et Marseille. Cette édition était autour du thème du « rituel du café ». Dans la boîte, vous pouviez retrouver tout ce qui vous rappelle les dimanches chez votre grand-mère: du café noir, de la fleur d’oranger, les tasses à café fleuries, la rakwé … etc. L’initiative soutenue à travers cette box était l’association « Nawaya ».

Après une année d’expérimentation, de tests, et de développement de la box Koullouna, nous nous sentons prêts à passer à la prochaine étape : nous voulons rendre la box disponible partout et commencer à avoir un vrai impact sur le pays !

Nous lançons donc début Novembre 2017, une campagne de financement participatif en ligne au cours de laquelle les personnes intéressées pourront précommander leurs abonnements de box Koullouna. Ainsi les fonds récoltés, grâce à ces abonnements, nous permettront de :
• Développer la conception de la boîte et la qualité de nos produits
• Expédier et livrer les boîtes pour les 6 premiers mois
• Lancez notre boutique en ligne dès le début de l’année prochaine
• Donnez au projet tout ce dont il a besoin pour être lancé !

Libnanews : Quelles sont les personnes qui vous soutiennent dans ce lancement, votre équipe ?

Marielle Khayat : L’équipe a grandi depuis. En cours de route, deux autres amoureux du Liban ont proposé un coup de main et font aujourd’hui partie de l’aventure : Pascale Comaty, en charge du Marketing et de la communication et Joseph Sayegh, en charge du digital et des opérations.

En dernier, afin de rester au courant des développements et l’avancement du projet, et tout en les remerciant d’avance,  j’appelle les personnes intéressées à s’inscrire à notre newsletter sur le site : www.koullounabox.com et suivre notre page facebook : www.facebook.com/koullounabox/ et notre page instagram : www.instagram.com/koullouna/. A bientôt.

Jinane Chaker Sultani Milelli

The following two tabs change content below.

Jinane Chaker Sultani Milelli

Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].

  • Yussef Ibn la ahad

    baddé eshteri