La parité de la livre libanaise semble être stable en début de cette semaine, retrouvant le niveau de la semaine dernière au marché noir.

Le taux de change de la livre libanaise face au dollar 8 350 LL/USD à l’achat et de 8 400 LL/USD à la vente en dépit de l’annonce officieuse prochaine du programme de subvention de la Banque du Liban ou encore de sa réduction. La tendance est aujourd’hui à la stabilité par rapport à la semaine dernière, même si les spécialistes craignent une rapide dégradation de la valeur de la monnaie locale.

La Banque du Liban pourrait en effet décider de ne plus poursuivre sa politique de maintien de la parité en raison de l’épuisement de ses réserves monétaires nettes ou disponibles.

Le programme de subvention à l’achat de la Banque du Liban pourrait quant à lui passer de 700 millions de dollars par mois à moins de 80 millions de dollars par mois, au profit des seuls produits considérés comme nécessaires, blé, farine, pâtes par exemple. Pourraient désormais en être exclus les carburants ou encore les médicaments. Cet arrêt pourrait amener à une pression supplémentaire sur les taux de change dont la taille du marché actuellement estimé entre 5 à 7 millions de dollars par jour pourrait subitement passer à plusieurs dizaines de millions de dollars, entrainant une chute de la parité de la livre libanaise.

La semaine dernière a également été marquée par le retrait du cabinet Alvarez & Marsal initialement en charge de mener l’audit juricomptable des comptes des comptes de la Banque du Liban. Cet audit est considéré comme étant une des conditions préalables à ce que soit accordé l’aide internationale au Liban tout comme la formation rapide d’un gouvernement qui tarde à se concrétiser.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.