Elie Haykal, qui a agressé le ministre de l’énergie, le giflant puis le bousculant devant un restaurant dans la nuit de dimanche serait activement recherché par les forces de l’ordre. Son domicile aurait été ainsi perquisitionné sans qu’il puisse être trouvé suite à une plainte déposée par le procureur de la république, le juge Ghassan Oweidat.

Pour rappel, l’agression subie par Walid Fayyad avait fortement choqué la population y compris celle proche des activistes anti-gouvernementaux qui regrettent la violence dont il a été victime.

Par ailleurs, la la sécurité de l’État érigeait des postes de contrôle à travers Zouk Mosbeh dans le but d’arrêter Haykal, ajoutant que son avocat essayait “d’obtenir son arrivée au poste de police d’Ashrafieh pour se rendre”.

Un autre militant dont l’identité n’a pas été révélé serait également recherché.

Cette information intervient alors que le ministre de l’énergie Walid Fayyad a appelé par un communiqué à ce que ses agresseurs soient présentés devant la justice. Il ainsi ainsi jugé ses personnes comme “des groupes illégaux qui violent toutes les lois, normes, éthiques et valeurs humaines tout en prétendant faussement parler au nom du peuple libanais”.

“L’arrestation de l’agresseur ou des agresseurs ne suffit pas et ils doivent plutôt recevoir une punition … qui empêcherait une répétition de ce qui s’est passé, étant donné que la dignité des personnes, quelle que soit leur position, n’est la propriété de personne”.

Cette information intervient alors que le conseil des ministres qui s’est exceptionnellement réuni au Palais Présidentiel de Baabda sous les auspices du président de la république a fermement condamné cet incident.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.